12 métiers utiles pour aider les autres

Redonner le sourire, trouver une issue à un problème ou bien accompagner celles et ceux en difficulté, se rendre utile est aujourd’hui un objectif professionnel pour beaucoup. Fini de travailler sans vraiment savoir pourquoi. De plus en plus de personnes décident de se reconvertir pour enfin donner un vrai sens à leur travail. Pour venir en aide aux autres, petits ou grands, jeunes ou plus âgés, vous avez l’embarras du choix. Secteur de la santé, du social ou de la médecine douce, découvrez quelques exemples de métiers utiles pour aider les autres.

Domaine de la santé : focus sur deux métiers utiles du médical et du paramédical pour aider les autres

Infirmier·ère

l'infirmier·ère est bien plus qu’un simple membre du corps médical soignant des malades. Véritable lien entre les médecins, les patients et la famille, c’est un·e interlocuteur·rice privilégié·e pour rassurer les malades, leur apportant un réel soutien psychologique. Dans un établissement de santé ou à domicile, l’infirmier·ère accorde toujours une oreille attentive. Avant, pendant et après les soins, il/elle prend le temps d’écouter celles et ceux qui en ont besoin. Que ce soit un mal-être physique ou psychologique, il/elle fait en sorte de réconforter et tranquilliser.

Ergothérapeute

Suite à un accident, un handicap ou bien à une maladie, des troubles sensoriels, mentaux ou moteurs peuvent apparaître, avec pour conséquence une perte d’autonomie. La rééducation passe alors notamment entre les mains d’un·e ergothérapeute grâce à un travail articulaire et des manipulations manuelles. Toutefois, son rôle ne s’arrête pas là. Il peut en effet décider d’un aménagement des lieux de vie et/ou de travail avec des équipements spécifiques. Et cela, afin d’assurer un confort optimal à ses patients.

postuler-image

Le secteur du social : des métiers utiles pour aider les autres dans leur quotidien

Pour aider les enfants

Éducateur·rice de jeunes enfants

Si vous cherchez un métier utile pour aider les autres, et notamment les plus petits, devenir éducateur·rice de jeunes enfants est un choix de reconversion intéressant. À travers des jeux, des ateliers et des activités, ce professionnel de la petite enfance accompagne les tout petits dans l’apprentissage de la vie : autonomie, propreté, hygiène, langage… Un métier en plus très gratifiant lorsque les résultats sont là.

Auxiliaire de vie scolaire

En raison de problèmes physiques ou psychologiques, certains enfants ne sont pas en mesure de suivre leur scolarité comme les autres élèves. Pour qu’ils puissent avoir accès à l’éducation comme tous ses camarades, ils sont accompagnés par un·e auxiliaire de vie scolaire. Son rôle est d’être à leurs côtés dans tous les moments de la journée scolaire. Par exemple, les aider à s’intégrer dans la classe, à les seconder dans les instructions des enseignants, à faire les devoirs, à maintenir leur concentration, à participer aux activités, etc.

Venir en aide à tous les publics

Assistant·e social·e

Lorsque des personnes rencontrent des difficultés financières, personnelles, professionnelles ou familiales, c’est un·e assistant·e social·e qui leur vient en aide. Accompagnement dans diverses démarches, écoute, conseil, il/elle assure un suivi régulier afin de trouver la meilleure solution pour que tous puissent s’en sortir. Et surtout, pour qu’ils ne se retrouvent pas au ban de la société. Confronté·e à des situations parfois tragiques, l’assistant·e social·e est l’un des métiers les plus utiles pour aider les autres.

Auxiliaire de vie sociale

Voilà un métier où la place de l’humain est au centre de tout et utile pour aider les autres. Soit en situation de handicap, âgées, malades ou avec des problèmes d’autres sociaux, certains individus ne peuvent plus être autonomes. Le rôle de l’auxiliaire de vie sociale consiste alors à les seconder dans leur quotidien (toilette, préparation des repas, démarches administratives…) et à faire en sorte qu’ils puissent rester à leur domicile. Plus qu’une personne lambda, l’AVS se révèle être un véritable soutien à toutes les personnes qui le sollicitent.

Éducateur·rice spécialisé·e

L’éducateur spécialisé est le professionnel qui vient en aide à celles et ceux qui sont en difficulté tant sur le plan physique que psychologique. Face à un adulte en problème d’insertion ou bien à un enfant en situation de handicap, son objectif est de les aider à s’insérer/se réinsérer dans la société. Pour y parvenir, il met en place des projets personnalisés couplés avec des activités sportives et culturelles.

Médiateur·rice

Le médiateur est sans conteste l’un des métiers utiles pour aider les autres dans la vie de tous les jours. Il intervient pour régler des conflits et des litiges en favorisant le dialogue entre les différentes parties. Médiateur familial, médiateur civil, médiateur social et culturel ou encore médiateur scolaire, ils ont tous pour mission de trouver des solutions amiables pour permettre à tous de vivre ensemble et d’évoluer dans un climat serein où le respect et l’écoute sont primordiaux.

Si ce secteur vous parle tout particulièrement, découvrez plus en détail notre fiche métier pour se reconvertir dans les métiers du social.

Les métiers liés à la médecine douce pour aider les autres

Les douleurs chroniques ou passagères, les états de stress ou d’anxiété, handicapent les personnes qui en souffrent. Par leur dextérité et leur capacité d’écoute, les professionnels de la médecine douce soulagent les maux sans traitement médical. Exemple avec trois métiers utiles pour aider les autres à se sentir mieux à la fois physiquement et moralement.

Sophrologue

Il y a tout d’abord le sophrologue, un professionnel du bien-être par excellence. Il aide ses patients à se débarrasser de troubles physiques ou psychiques grâce des exercices de respiration et de relaxation. Lutter contre l’insomnie ou une addiction, apprendre à mieux se concentrer ou à contrôler un TOC, telles sont ses missions. Grâce à ses méthodes douces, il apprend à ses patients à aller mieux à la fois dans leur tête et dans leur corps.

Chiropracteur

De son côté, le chiropracteur soulage les maux avec ses mains et toujours avec douceur. Par contre, il intervient principalement sur les douleurs nerveuses et musculosquelettiques, telles que migraines ou lumbagos. Il exerce des mouvements de pression avec une très grande délicatesse. Il s’agit donc de l’un des métiers utiles de la médecine douce pour aider les autres à atténuer voire faire disparaître leurs douleurs.

Ostéopathe

Tout comme le chiropracteur, l’ostéopathe lutte contre les troubles fonctionnels et mécaniques du corps grâce à des manipulations à la fois douces et lentes. Il manie les muscles, les os et les articulations de ses patients sans qu’ils ne ressentent la moindre douleur. Tendinites, troubles digestifs, mal de dos, l’ostéopathe agit sur l’ensemble du corps et aide ainsi les autres à aller mieux.

Devenir coach : un large choix de métiers pour aider les autres

Depuis quelques années, le métier de coach connaît une ascension fulgurante. Coach sportif, coach de vie, coach beauté ou encore coach professionnel, la profession se décline désormais dans de très nombreux domaines. Le rôle du coach consiste à accompagner, guider et donner les clés pour atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. De façon ponctuelle ou régulière, une séance de coaching se révèle être un véritable atout pour retrouver confiance en soi. C’est pourquoi le coaching fait indéniablement partie des métiers utiles pour aider les autres et notamment à se dépasser.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte