Devenir éducateur spécialisé pour sa reconversion

Professionnel du secteur social, l’éducateur spécialisé joue un rôle essentiel dans l’assistance des personnes en grande difficulté. Que ce soit des enfants avec des troubles du comportement ou des adultes en situation de handicap, il met en place un accompagnement personnalisé afin d’aider chacun d’entre eux à aller au-devant et au-delà de leurs problèmes. Le quotidien et les situations sont parfois durs à gérer et le moral ne doit pas faiblir. Devenir éducateur spécialisé dans le cadre d’une reconversion n’est donc pas une décision à prendre à la légère. C’est un métier souvent difficile, mais quelle satisfaction quand les sourires et les remerciements laissent place à la colère ou à la tristesse. Si pour vous, venir en aide aux autres donne un sens à votre vie, alors pourquoi ne pas vous diriger dans cette voie professionnelle ?

Présentation et missions du métier d’éducateur spécialisé

Devenir éducateur spécialisé pour sa reconversion, c’est devenir un travailleur du secteur social. Son rôle consiste à venir en aide aux personnes rencontrant des difficultés d’ordre physique ou psychologique. Il s’occupe donc aussi bien des enfants et des adolescents que des adultes. De ce fait, il a une approche différente pour chacun et met en place des projets personnalisés afin de s’adapter à leurs troubles. C’est lui qui organise des sorties, des ateliers, propose un soutien scolaire,des séances de sport, etc. Son objectif final est d’aider les uns dans leur réinsertion dans la société et les autres à acquérir suffisamment d’autonomie pour qu’ils puissent se débrouiller seuls.

L’éducateur spécialisé ne travaille pas seul. Il agit en collaboration avec divers acteurs du domaine social, médical et paramédical. Au quotidien, il est en relation avec des assistants sociaux, des psychologues, des psychiatres... Ils s’informent mutuellement des évolutions, des progrès des personnes qu’ils suivent et mettent en place des actions communes pour les accompagner au mieux.

Devenir éducateur spécialisé pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Avoir l’envie d’aider les autres, voilà la toute première qualité dont doit faire preuve celui qui souhaite devenir éducateur spécialisé pour sa reconversion. Faire ce métier signifie être en contact quotidiennement avec des personnes en difficulté. Il faut donc avoir beaucoup d’empathie, de bienveillance et bien sûr une oreille attentive. Face à des situations souvent compliquées, l’éducateur spécialisé doit savoir faire face au stress, mais aussi être en mesure de prendre un recul suffisant pour ne pas être submergé par des émotions qui pourraient nuire à ses objectifs : faire en sorte que les personnes se sentent mieux et puissent aller de l’avant.

Grâce à son sens de l’observation, l’éducateur spécialisé peut détecter tout changement de comportement et intervenir au plus vite. Mais aussi savoir à quel(s) trouble(s) il est confronté et ainsi agir en conséquence, avec la meilleure approche possible.

La créativité est une autre qualité pour exercer ce métier. En effet, l’éducateur spécialisé doit pouvoir proposer des activités qui intéresserontet stimuleront les personnes dont il a la charge.

Études et formations pour devenir éducateur spécialisé

Pour se reconvertir dans ce métier, vous devez obtenir le DEES, le diplôme d’État d’éducateur spécialisé. Trois ans d’études qui se déroulent au sein d’une école spécialisée. Ensuite, pour intégrer la fonction publique – le principal employeur – vous devrez passer un concours d’entrée.

Vous avez déjà travaillé auprès d’enfants et avez acquis une certaine expérience ? Peut-être que ces compétences vous permettront de devenir éducateur spécialisé grâce à la validation des acquis de l’expérience sans devoir suivre le cursus du DEES ? Renseignez-vous pour savoir si vous êtes éligible à ce dispositif.

Pour financer votre parcours de reconversion professionnelle, pensez au CPF. Ce dispositifpermet en effet une prise en charge totale ou partielle de votre formation. Un vrai coup de pouce pour concrétiser votre nouveau projet professionnel.

Carrière et opportunités d'évolution

Comme évoqué précédemment, c’est dans la fonction publique que l’on retrouve la plupart des éducateurs spécialisés. Devenir éducateur spécialisé revient à être embauché dans les collectivités locales, les instituts médicoéducatifs, les centres médicosociaux, les villages d’enfants, les foyers d’hébergement, les maisons d’accueil spécialisé, les centres d’hébergement de réinsertion sociale, les hôpitaux...

Un éducateur spécialisé a l’opportunité de faire évoluer sa carrière, soit enpassant d’autres diplômes, soit en changeant de métier, tout en restant dans un objectif d’entraide et d’accompagnement. Par exemple, il peut très bien devenir médiateur familial ou conseiller conjugal et familial. Sur notre fiche consacrée aux métiers du social, découvrez toutes les autres possibilités de carrière.

Le Cafdes, le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale, ou le Caferuis, le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale, lui permettent d’accéder à des postes à responsabilités, pour agir en amont de toutes les actions menées par les éducateurs notamment.

Le salaire de l’éducateur spécialisé

Le salaire de départ d’un éducateur spécialisé varie entre 1 600 et 1 800 euros brut par mois. À cela, s’ajoute les indemnités et les primes de la fonction publique. Une rémunération qui évolue au fil des années, pour atteindre un montant avoisinant les 2 400 euros mensuels.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte