Quelle formation ou reconversion pour une mère au foyer ?

Que ce soit par choix ou par obligation, il n’est jamais simple pour une mère au foyer de reprendre une activité professionnelle. Entre la perte de confiance en soi, le monde professionnel qui a changé et une certaine réticence des recruteurs à embaucher une personne qui a été inactive sur une longue période – ou même qui n’a jamais travaillé – le retour à la vie professionnelle est souvent semé d’embûches. Formation, reconversion, quels sont les choix qui s’offrent à une mère au foyer qui reprend une activité professionnelle ?

Reprise d’activité professionnelle pour une mère au foyer : la valorisation des expériences pour se lancer dans une formation ou une reconversion

Être mère au foyer ne signifie pas se tourner les pouces, loin de là. S’occuper de ses enfants et de sa maison est un métier à part entière et donc une expérience à part entière qu’il faut valoriser. Vous avez acquis des compétences au fil du temps, qui sont aujourd’hui indiscutables. Des qualités que vous pouvez parfaitement mettre en avant lors d’entretiens d’embauche.

Il s’agit par exemple d’une organisation sans failles, surtout quand il y a une grande fratrie. Savoir gérer et régler les conflits, être multitâches, donner des consignes, être à l’écoute… fait de chaque mère au foyer un excellent manager. Citons également une bonne pédagogie, de la patience et de la créativité.

Vous l’avez compris, une mère au foyer en reconversion ne part pas de zéro puisqu’elle possède déjà plusieurs compétences valorisantes.

Par quoi commencer avant de se lancer dans une reconversion après avoir été mère au foyer ?

Le bilan de compétences

Qu’est-ce que je sais faire ? Qu’est-ce que j’aime faire ? Quelles sont mes priorités ? Autant de questions qui vous trottent dans la tête et auxquelles vous n’arrivez pas à trouver de réponses. Il n’est parfois pas facile de répondre seule à toutes ces interrogations. Le bilan de compétences intervient à point nommé à ce stade de votre réflexion, afin de mettre de l’ordre dans votre projet.

Tentez l’aventure du bilan de compétences 100 % digital avec Même Pas Cap ! Il convient parfaitement aux mères au foyer, car il se cale à leurs obligations personnelles.

Faire appel à un coach professionnel

Après tout ce temps passé loin du monde professionnel, il n’est pas surprenant d’entendre certaines mères au foyer dire qu’elles ont perdu confiance en elle. Et parfois, les mots rassurants et encourageants des proches ne suffisent pas. L’intervention d’un coach professionnel avant une reconversion (et même pendant) est un bon moyen pour retrouver toute cette confiance et vous donner les moyens de réussir.

postuler-image

Quelle(s) reconversion(s) pour une mère au foyer ?

Travailler dans le secteur de la petite enfance

S’occuper d’enfants pendant plusieurs années implique forcément l’acquisition de compétences en la matière. Il ne serait donc pas surprenant d’opter pour une reconversion dans le secteur de la petite enfance. Auxiliaire de puériculture est un métier vers lequel vous pouvez vous tourner pour votre reconversion en tant que mère au foyer expérimentée.

Exercer dans les écoles

Autre opportunité pour travailler auprès des enfants : les écoles. Devenir ATSEM ou bien professeur des écoles, voici deux évolutions professionnelles possibles pour se reconvertir. Accompagner les enfants dans l’autonomie, les instruire tout en les éveillant, c’est la continuité de votre rôle de maman à la maison.

Continuer à prendre soin des autres

Être à l’écoute et apporter du réconfort a toujours été votre leitmotiv dans la vie. Aujourd’hui, vous avez envie que votre bienveillance et votre empathie profitent à d’autres et pas seulement à votre famille. Là aussi, il existe une multitude de métiers pour prendre soin des autres. Les domaines du paramédical ou du social, ou bien se reconvertir dans les médecines douces comme la sophrologie, sont des voies à explorer pour une reconversion pour une mère au foyer.

Se lancer dans l’entrepreneuriat

Recommencer à travailler oui ! Mais par contre, tout en ayant du temps pour ses enfants quand même… Pour continuer à concilier vie personnelle et professionnelle, nombre de mères au foyer décident de créer leur micro-entreprise. De cette façon, elles peuvent définir leurs horaires et leur rythme de travail sans que cela ne nuise à la vie de famille.

Concrétiser un projet de longue date

Il se peut bien sûr que toutes ces suggestions ne vous intéressent pas plus que ça, pour une simple et bonne raison : vous avez en tête un projet professionnel. Un projet qui mûrit depuis longtemps et vous attendiez que vos enfants grandissent pour le concrétiser. Il est désormais temps de passer du rêve à la réalité ! Osez sauter le pas pour trouver un nouvel épanouissement dans votre vie.

Cap sur la formation !

Se remettre à niveau

Une mère au foyer qui n’a pas travaillé depuis un certain temps, peut se sentir dépassée lorsqu’elle reprend le chemin de son ancien emploi. Et pour cause, le monde professionnel a évolué et on ne travaille plus de la même façon aujourd’hui qu’il y a dix ou vingt ans. En outre, avec le développement de la digitalisation, beaucoup de secteurs vivent au rythme du 2.0. Il faut donc se remettre dans le bain afin d’être de nouveau opérationnel si l’on souhaite reprendre sa carrière professionnelle d’avant.

Suivre une formation pour une mère au foyer est donc un bon moyen pour être au fait des changements qui sont survenus dans le poste qu’elle occupait. Mais cette démarche permet aussi de monter aux recruteurs que vous êtes capable d’assumer vos anciennes fonctions malgré votre absence prolongée.

Reprendre ses études

Il se peut que vous ayez dû mettre vos études entre parenthèses pour devenir mère au foyer. Rien ne vous empêche aujourd’hui de reprendre votre cursus là où vous en étiez. Il n’y a pas d’âge pour retourner sur les bancs de l’école ! Alors pourquoi pas vous ?

Se former à un nouveau métier

Retourner à votre ancien job ou terminer vos études, ce n’est pas ce dont vous rêvez pour votre reprise d’activité professionnelle. Vous avez envie de quelque chose de nouveau, à l’image d’un nouveau départ dans la vie. Il existe des dizaines et des dizaines de formations dans des domaines très variés, vous n’aurez donc pas de mal à trouver chaussure à votre pied.

Faire financer une formation grâce au CPF

Vous êtes mère au foyer et avez déjà travaillé ? Savez-vous que vous disposez d’un compte personnel de formation pour vous aider à financer votre formation ? Selon le montant disponible, vous avez la possibilité d’une prise en charge totale ou partielle de votre formation. Un petit coup de pouce bienvenu, tout particulièrement lors de la reconversion d’une mère au foyer.

Formation pour une mère au foyer : et la VAE dans tout ça ?

La VAE, ou validation des acquis de l’expérience, est un dispositif qui permet de faire valider des expériences professionnelles et/ou extra-professionnelles. C’est-à-dire que toutes les compétences et connaissances que vous avez acquises au cours de votre vie, même en-dehors du cadre du travail, peuvent être reconnues professionnellement.

Prenons un exemple. Si vous avez été bénévole dans une association, au moins pendant un an, vous avez parfaitement le droit de demander à ce que vos acquis soient validés par une certification, un titre professionnel ou bien un diplôme, selon ce qui est éligible au répertoire national des certifications professionnelles. De cette façon, il n’est pas nécessaire pour une mère au foyer de suivre une formation dans le cadre de sa reconversion. Après l’obtention de sa VAE, elle peut donc directement rechercher du travail.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte