Pourquoi et comment reprendre
ses études à 40 ans

Souvent décriée, la crise de la quarantaine n'a pourtant pas que des mauvais côtés, surtout lorsqu'elle concerne sa carrière professionnelle. A cet âge, vous avez déjà entre 15 et 20 ans de vie active derrière vous. N'est-il pas temps de faire un bilan sur toutes ces années et d'en tirer certaines conclusions ? Des conclusions qui pourraient vous pousser, à 40 ans, à reprendre vos études. Grâce au droit à la formation professionnelle, osez franchir le pas de la reconversion et par une formation, retrouvez le sourire le matin en vous levant. Même Pas Cap ! vous donne les pistes pour y parvenir.

A 40 ans, qu'est-ce qui vous pousse à vouloir reprendre vos études ?

Avant toute chose, rappelons qu'il n'y a pas d'âge pour reprendre ses études. En outre, la quarantaine correspond à l'âge de la maturité professionnelle. Vous avez accumulé plusieurs années d'expérience et avez travaillé dans plusieurs entreprises différentes. Vous êtes donc arrivé à une période où vous avez toute légitimité de vouloir faire bouger les choses. Lassé ou démotivé, vous avez envie de nouveaux challenges pour vous remotiver. A l'inverse, votre métier vous plaît mais vous souhaitez prendre du galon, avoir plus de responsabilités. Dans ce cas, n'attendez plus pour reprendre vos études car il existe maints solutions et dispositifs pour cela, même à 40 ans. En effet, des programmes spécifiques de formation continue sont réservés aux salariés pour leur permettre d'évoluer ou de changer de métier. Formation diplômante, certifiante ou qualifiante, vous avez l'embarras du choix.

Faire un bilan personnel et professionnel avant d'envisager de reprendre ses études à 40 ans : cap sur le bilan de compétences

C'est bien beau de vouloir reprendre sa vie professionnelle en main, mais si vous ne savez pas par où commencer, vous n'irez pas bien loin. A 40 ans, vous avez acquis de nombreuses connaissances et accumulées les expériences. Avant de bouleverser votre quotidien, il est important de faire un bilan sur vous-même et votre carrière. Qu'est-ce que je sais faire ? Qu'est-ce que j'aime faire ? Qu'est-ce que je veux et ne veux plus ? Mais pour faire le point efficacement, un accompagnement par un professionnel est plus que recommandé. Celui-ci vous guidera et vous donnera les clés pour réussir votre reconversion. Comment bénéficier de cet accompagnement ? En réalisant un bilan de compétences. Si vous souhaitez reprendre vos études à 40 ans, c'est parfait pour une première action. Grâce au travail effectué avec votre conseiller, vous parviendrez à sélectionner diverses pistes professionnelles et à choisir celle qui vous motive le plus.

Le bilan de compétences avec Même Pas Cap !

Chez Même Pas Cap !, reprenez votre projet professionnel en main avec l'aide d'un coach professionnel. Ensemble, vous allez mettre progressivement en place votre plan d'action puis déterminer le parcours de formation le plus adapté à votre projet. Chez nous, le bilan de compétences se déroule entièrement en ligne avec des rendez-vous hebdomadaires en visioconférence avec un coach. Idéal pour allier vie personnelle et professionnelle.

Comment faire pour reprendre ses études à 40 ans ?

S'arrêter temporairement de travailler pour suivre une formation grâce au projet de transition professionnelle

Selon le contenu et la durée de votre formation, vous n'aurez peut-être pas d'autre alternative que de prendre un congé pour reprendre vos études. Cela signifie-t-il que vous devez quitter votre emploi ? Non, absolument pas. Un dispositif existe pour celles et ceux qui désirent se réorienter pour changer de métier : c'est le projet de transition professionnelle (PTP). Vous soumettez votre projet à votre employeur, qui le valide et vous donne son accord pour vous absenter le temps de votre formation. En outre, reprendre vos études à 40 ans grâce au PTP permet de percevoir environ 80 % de votre salaire pendant cette période.

Travailler et reprendre ses études en même temps

Dans le cas où votre formation ne nécessite pas de vous absenter de votre poste de travail ou bien si vous ne souhaitez pas avertir votre employeur, il existe diverses solutions pour travailler et étudier simultanément. De chez soi ou en cours du soir, deux méthodes pour reprendre ses études quand on a 40 ans.

Etudier chez soi

Etudier chez soi est devenu de plus en plus fréquent. Les avantages ? Pouvoir concilier vie personnelle et professionnelle et apprendre à son rythme. Les formations en ligne sont désormais monnaie courante et nécessitent seulement une connexion et un ordinateur. Si vous n'avez pas envie de rester focaliser sur un écran, optez plutôt pour des cours par correspondance.

Les cours du soir

Suivre une formation seul chez soi peut se révéler plus complexe pour certains que pour d'autres. Sans interlocuteur en face, comment avoir une réponse immédiate à ses questions ? Par ailleurs, sans encadrement, certains vont avoir davantage de mal à s'impliquer, à se concentrer ou à se motiver. Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, les cours du soir sont alors faits pour vous. Vous pourrez en plus échanger avec les autres élèves, des adultes de 40 ans notamment, qui ont également décidé de reprendre leurs études.

Comment financer ses études quand on a 40 ans ?

Le CPF

Pour reprendre vos études à 40 ans, pensez au CPF. Depuis que vous êtes entré dans la vie active, vous bénéficiez d'un compte personnel de formation. Il permet de financer des actions de formation tout au long de votre vie, jusqu'à la retraite. Son utilisation est libre et vous n'êtes en aucun cas dans l'obligation d'y avoir recours ou d'utiliser le montant dont vous disposez dans son intégralité.

Le projet de transition professionnelle

Si vous suivez une formation longue dans le cadre du projet de transition professionnelle, sachez que ce dispositif vous permet de financer vos études. Attention, pour que cela soit le cas, il est impératif que la formation soit éligible au CPF.

Avec un apport personnel

Il se peut que le CPF ou le PTP ne suffisent pas à financer l'intégralité de votre formation. Pour avoir l'opportunité de reprendre vos études à 40 ans, et si vous en avez la possibilité bien sûr, vous avez parfaitement la possibilité de compléter par un financement personnel. Cette solution est également valable si vous ne souhaitez pas avoir recours à l'un des dispositifs mentionnés précédemment.

Sans emploi ?

Dans l'éventualité où vous êtes inscrit à Pôle Emploi, il est parfaitement possible de demander un financement pour reprendre vos études. Votre conseiller vous accompagnera dans votre démarche et vous aidera à monter le dossier.
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte