Mode d’emploi : Comment utiliser son CPF ?

Destiné à financer des actions de formation, le compte personnel de formation, plus communément appelé CPF, aide les actifs dans leurs perspectives d'évolution professionnelle. Il permet de cumuler au fil des ans suffisamment de fonds pour dynamiser sa carrière. Entre démarche, opportunité et inscription, voici comment utiliser son CPF.

Petit rappel sur ce qu'est le CPF

Le CPF est un dispositif pour financer diverses actions de formation en vue d'une évolution ou d'une reconversion professionnelle. Tous les actifs – salariés, indépendants, professions libérales, agents du service public – ainsi que les demandeurs d'emplois peuvent en bénéficier. Dès l'entrée dans la vie active, et jusqu'à la retraite, chaque travailleur se voit octroyer un montant annuel de 500 €, plafonné à 5 000 €. Précisons que ce montant est de 800 € (dans la limite de 8 000 €) pour les actifs peu qualifiés ou en situation de handicap. Exception pour les agents de la fonction publique : leur compte est crédité en heures et non en euros. Ils cumulent ainsi 25 heures par an, sans dépasser 150 heures.
Rappelons également que l'utilisation du CPF est à l'initiative de chacun. En effet, l'employeur ne peut pas imposer d'y avoir recours si le salarié ne le souhaite pas. De même, le CPF s'utilise aussi bien sur son temps de travail qu'en dehors.

postuler-image

Utiliser son CPF pour faire évoluer sa vie professionnelle

Financer une formation

Dans la grande majorité des cas, le CPF sert à financer une formation. Mais attention, pour que celle-ci soit prise en charge, elle doit respecter deux conditions : être qualifiante ou certifiante et, bien sûr, être éligible au CPF. Parmi les actions de formation compatibles avec le compte personnel de formation, il y a :
* les certifications professionnelles enregistrées au RNCP ;
* les certifications et habilitations enregistrées au répertoire spécifique ;
* les formations pour créer ou reprendre une entreprise ;
* les certifications de qualification professionnelle uniquement répertoriées au RNCP ;
* l'acquisition du socle de connaissances et de compétences.

Réaliser un bilan de compétences ou une VAE

Suivre une formation n'est pas la seule façon d'utiliser son CPF. Il sert aussi à financer le bilan de compétences, qui est en outre fortement recommandé pour amorcer une reconversion professionnelle. Sachez que le programme de bilan de compétences de Même Pas Cap ! est 100 % éligible au CPF. On vous dit tout dans notre article !
Vous n'avez pas de diplôme mais avez acquis des compétences et connaissances lors de diverses expériences professionnelles ou de missions de bénévolat ? Servez-vous de votre CPF pour faire reconnaître votre expérience grâce à la VAE. Un autre moyen d'utiliser les fonds de votre compte personnel de formation.

Utiliser son CPF pour passer son permis B

Le compte personnel de formation vous donne par ailleurs l'opportunité de financer votre permis B. Par contre, la prise en charge par le CPF n'est possible que si, et seulement si, le permis est indispensable pour votre évolution professionnelle.

Quelle est la marche à suivre pour utiliser son CPF ?

Première étape : la création de son compte CPF en ligne

Même si le CPF est automatiquement créé dès l'entrée dans le monde du travail, il est nécessaire de l'activer via un portail en ligne. Pour ce faire, rendez-vous directement sur le site officiel et suivez les indications d'inscription. La création de ce compte vous permettra, entre autres, de consulter le montant disponible et de prendre connaissance de toutes les formations éligibles au CPF.

Deuxième étape : la sélection de son action de formation

Maintenant que votre compte CPF est actif, vous pouvez passer à l'étape suivante qui consiste à choisir une action de formation. Pour cela, vous avez deux possibilités. Soit consulter le catalogue disponible en ligne, soit en contactant directement les organismes. Attention, n'oubliez pas de vérifier auprès d'eux que vous puissiez bien utiliser votre CPF pour financer la formation choisie.

Troisième étape : l'inscription

Après ces deux premières étapes, il est désormais temps de vous inscrire. Dans le catalogue disponible sur le site du CPF, choisissez la formation souhaitée et remplissez votre bulletin d'inscription. Il ne suffit que de quelques clics pour se préinscrire ! À présent, vous n'avez plus qu'à attendre la confirmation de l'organisme de formation, qui intervient généralement sous deux jours ouvrés.

Quatrième étape : la validation de l'inscription

Après quelques jours d'attente, le centre de formation a validé votre inscription. Plus qu'une dernière étape ! Vous devez en effet donner votre accord pour utiliser votre CPF pour financer l'action de formation. Si vous possédez les fonds suffisants, valider simplement la demande et le montant sera déduit automatiquement de votre compte. Dans le cas contraire, deux possibilités s'offrent à vous : compléter par des fonds personnels en réglant le restant dû en ligne ; ou alors, pour les demandeurs d'emploi, faire une demande de prise en charge par Pôle Emploi. Une réponse est apportée sous une dizaine de jours. Prévoyez donc un délai suffisant pour toutes ces étapes avant le début de la formation.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte