Comment faire un bilan de compétences soi-même ?

Lorsque l’on décide de prendre en main sa carrière en vue de lui donner un second souffle, il est vivement recommandé de réaliser un bilan de compétences. Faire le point sur ses connaissances et ses compétences est un vrai plus avant de se lancer dans une reconversion professionnelle. Bien qu’il existe des organismes habilités pour cela, il est possible de faire un bilan de compétences soi-même. Même Pas Cap ! vous explique comment vous y prendre.

Les raisons qui poussent à faire un bilan de compétences soi-même

Pourquoi prendre la décision de réaliser une telle démarche soi-même – dont les enjeux sont quand même déterminants pour la suite – alors que nombre d’organismes proposent un accompagnement par un professionnel ? Il existe deux raisons majeures qui poussent à faire un bilan de compétences soi-même.

La première, et pas des moindres, est l’absence de financement. Mais le CPF n’est-il pas là pour ça justement ? Bien sûr que oui, mais il se peut très bien que le solde soit insuffisant pour prendre en charge tout ou une partie du dispositif. Mais ce n’est pas tout. Le manque de fonds propres est un autre frein qui empêche de faire appel à un organisme. Il se peut également que l’employeur ne souhaite pas prendre en charge les frais du bilan de compétences.

Seconde raison, le manque de temps. Il faut compter environ 2 h d’entretien toutes les semaines, parfois toutes les deux semaines. On peut réaliser son bilan de compétences sur son temps de travail, mais seulement avec l’accord de son employeur. S’il refuse, il ne reste plus qu’à planifier les entretiens en fin de journée, ce qui n’est pas forcément possible en fonction de ses obligations personnelles.

Organisation, motivation et autodiscipline : les clés pour réussir sa démarche

Pour faire un bilan de compétences soi-même et s’assurer de son bon déroulement et de son bon aboutissement, il faut être or.ga.ni.sé·e. Si vous voulez faire les choses bien, élaborez un planning de travail en répertoriant toutes les étapes (détaillées ci-dessous). Pour respecter le rythme d’un bilan de compétences avec un organisme, bloquez 2 h par semaine. Sachant que la durée d’un bilan ne dépasse pas 24 h, cela signifie que vous devez vous projeter sur 12 semaines de travail maximum.

En plus d’une organisation sans faille, la motivation est essentielle pour enchaîner toutes les étapes du bilan. Ce dernier demande en effet beaucoup de travail personnel. Il est donc important de toujours garder en tête son objectif final : la naissance de son nouveau projet professionnel.

Enfin, pour conclure cette partie, parlons de l’autodiscipline, une autre alliée pour réussir votre bilan de compétences en solo. Chez soi, il faut instaurer un cadre de travail strict, comme par exemple s’isoler dans une pièce pour être à l’écart du bruit, ne pas garder son téléphone à proximité, etc. Autant de petites habitudes à mettre en place pour la bonne avancée de votre démarche.
postuler-image

Les étapes pour faire un bilan de compétences soi-même

Un bilan de compétences réalisé avec un organisme est structuré en plusieurs phases. Pour ne pas vous éparpiller, à vous aussi de découper votre démarche en plusieurs étapes.

Réaliser un bilan personnel

Faire un bilan de compétences soi-même commence par un bilan personnel. On fait le point sur tout ce que l’on a entrepris au cours des dernières années. Quelles ont été les réussites ? Les échecs ? A-t-on atteint les objectifs que l’on s’était fixé ? Il est essentiel de faire le point en toute transparence, car cette étape est déterminante pour la suite. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle va déterminer si, oui ou non, vous êtes prêt à sauter le pas de la reconversion professionnelle.

Faire le point sur ses compétences

Votre bilan personnel achevé, il est temps de poursuivre par un bilan sur l’ensemble de vos compétences. Commencez par lister les connaissances obtenues via vos diplômes, vos certifications... Continuez en répertoriant toutes vos expériences professionnelles, même vos jobs d’été, afin de mettre en lumière toutes les compétences acquises jusqu’à ce jour. N’oubliez pas d’y inclure les compétences liées à vos loisirs, vos passions, vos activités de bénévolat, etc.

Réfléchir au sens que l’on veut donner à sa carrière

Dans cette étape, vous allez vous demander ce que vous voulez faire. Mais aussi, ce que vous ne voulez plus faire. Par exemple, ne plus être enfermé entre quatre murs, ne plus mettre des heures pour aller travailler, trouver un métier plus proche de ses valeurs, etc. Souhaitez-vous ou non rester dans votre entreprise actuelle ? Offre-t-elle des opportunités d’évolution intéressantes ? Faire un bilan de compétences soi-même vous incite donc à une profonde réflexion afin de savoir quel sens vous voulez donner à votre vie professionnelle.

Réfléchir à des pistes professionnelles

Au fur et à mesure de votre avancement dans votre bilan de compétences solo, vous vous êtes aperçu·e que changer de métier est une évidence pour vous sentir épanoui dans votre travail.Vous devez alors réfléchir à diverses pistes professionnelles et aux compétences nécessaires pour exercer tel ou tel métier. C’est le début de la mise en place de votre projet professionnel.

Cette étape sera donc consacrée à la recherche d’informations sur le ou les métiers qui vous intéressent. C’est-à-dire savoir en quoi consiste exactement le(s) métier(s), les formations existantes, les débouchés… Pour approfondir le sujet, il est intéressant d’aller à la rencontre de professionnels. Ils sont les plus à même de vous parler de leur profession avec leurs avantages et leurs inconvénients. On appelle cela une enquête métier, un bon moyen pour savoir si pourrez vous projeter dans cette voie.

Mettre en place un plan d’action

Votre bilan de compétences solo touche bientôt à sa fin. Si vous êtes arrivé·e jusque-là, bravo pour votre ténacité ! Désormais, il ne vous reste plus qu’à mettre en place votre plan d’action après avoir choisi la piste professionnelle qui vous correspond le mieux. Cela inclut notamment le choix de la formation et la question du financement. Parmi tous les dispositifs existants pour une reconversion professionnelle – CPF, projet de transition professionnelle ou bien VAE entre autres –, il y en a forcément un qui vous aidera à concrétiser votre projet professionnel.

Malgré tout, faire un bilan de compétences soi-même n’équivaut pas à un accompagnement par un professionnel.

La pertinence de faire appel à un organisme habilité

Vous avez mis tout votre cœur et toute votre énergie pour votre bilan de compétences en solo. Vous êtes arrivé·e à une conclusion, pourtant vous sentez qu'il vous manque un petit quelque chose pour oser encore plus. Et si c'était l'objectivité d'un professionnel ? Bien que la démarche de faire un bilan de compétences soi-même soit louable, un accompagnement par un organisme habilité apporte une véritable valeur ajoutée. Par son expérience, la pertinence de ses questions et l'utilisation d'outils spécifiques, le conseiller vous fera réfléchir autrement. Il pointera du doigt des éléments auxquels vous n'auriez peut-être pas pensé et pourra vous éclairer sur des points précis.

Même Pas Cap ! : un bilan de compétences à distance pour conjuguer vie personnelle et vie professionnelle

Comme évoqué plus haut, le manque de temps et les obligations personnelles empêchent de passer par un organisme pour réaliser un bilan de compétences. Pourtant, à l'ère du 2.0, rien n'est impossible (ou presque). Et Même Pas Cap ! en est le parfait exemple avec son bilan de compétences 100 % en ligne. Pendant dix semaines, un coach vous accompagne dans votre réflexion à raison d'un entretien en visio par semaine. Et il reste bien sûr disponible en dehors de ce créneau pour répondre à vos interrogations et à vos doutes.

Vous pouvez ainsi vous organiser en fonction de vos impératifs personnels et professionnels. Le matin, pendant votre pause-déjeuner ou le soir, votre coach s'adapte à vous. Quoi de mieux pour mettre en place sereinement son projet professionnel ?

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.