Introspection : comment faire le point sur soi ?

Utile en cas de période de doute ou pour faire le point sur sa vie, l’introspection est un moyen de s’analyser et de mettre au jour ce qui va et ce qui ne va pas, ce que l'on veut et ce que l'on ne veut plus. On regarde au plus profond de soi afin de faire un bilan complet de sa personne. Elle aide à reprendre confiance en soi et à repartir sur de bonnes bases. Mais comment faire le point sur soi ? Même Pas Cap! vous partage plusieurs conseils pour réussir votre introspection.

L’introspection ou apprendre à mieux se connaître en se posant les bonnes questions

C’est un fait, l’introspection permet d’avoir une meilleure connaissance de soi. C’est un véritable travail intérieur, une analyse profonde de soi-même. Mieux savoir qui l’on est, est un vrai plus pour prendre la bonne direction, celle que l’on a choisie.

Or, pour qu’une telle démarche porte ses fruits, il est primordial d’être honnête avec soi-même. Si vous pratiquez la politique de l’autruche, il est certain que vous n’irez pas bien loin dans votre réflexion personnelle. Alors, oui, il n’est pas facile d’être à 100 % objectif avec soi-même, mais si vous voulez avancer dans votre vie, la transparence sera de rigueur. Posez-vous donc les bonnes questions et notamment celles que vous ne souhaitez jamais aborder, celles derrière lesquelles vous vous cachez afin de ne pas affronter la réalité.

Et puis, qui vous jugera ? Personne. Que vous réalisiez cette introspection seul(e) ou avec un professionnel, l’objectif est de pointer du doigt ce qui va et ce qui ne va pas pour pouvoir aller de l’avant.

Trouver le moment idéal et s’accorder du temps pour faire le point sur soi

Faire une introspection n’est pas quelque chose que l’on décide comme ça, sur un coup de tête. En effet, cette envie relève d’un questionnement profond sur soi-même, d’une remise en question à la suite d’un événement ou d’une insatisfaction. À un instant T, on se rend compte que quelque chose ne va pas dans notre vie et qu’il est temps de faire le point sur soi.

Avant de vous plonger dans votre introspection, déterminer le moment opportun pour réaliser cette démarche. N’imaginez pas faire le point entre deux rendez-vous ou lorsque vos enfants font leurs devoirs. Non. Trouvez un moment où vous êtes sûr(e) que vous ne serez pas interrompu(e) toutes les cinq minutes. Cela peut être fait en plusieurs fois si besoin. Mettez-vous également dans un environnement calme pour ne pas être distrait(e) et perdre le fil de votre réflexion.

Enfin, dernier conseil, couchez sur papier tout ce qui vous passe par la tête. Pourquoi sur papier ? Parce que si vous utilisez un ordinateur, il y a un risque de se disperser (connexion à Internet par exemple). D’ailleurs, exit le téléphone aussi !

Commencer son introspection par un bilan sur sa vie personnelle

Il y a plusieurs points à aborder pour faire le point sur soi, et commencer par un bilan de sa vie personnelle est un premier pas. N’oubliez pas, il faut vous poser les bonnes questions et l’une sur laquelle vous ne pouvez pas déroger est : « Où est-ce que j’en suis dans ma vie ? ». Cette réflexion induit bien sûr d’autres questions telles que « Suis-je satisfait(e) de ma vie personnelle actuelle ? », « Que me manque-t-il pour être plus heureux(se) ? », « Comment améliorer mon quotidien ? », « Ai-je réalisé tous mes rêves, toutes mes envies ? », « Les relations avec mes proches (famille, amis) sont-elles saines ? », etc.

N'ayez aucun tabou, ne soyez pas fermé(e), livrez-vous entièrement ! N’oubliez pas qu’introspection signifie regarder à l’intérieur de soi.

Poursuivre avec un bilan professionnel

Une fois la partie bilan personnel effectuée, poursuivez avec un bilan professionnel. Nous passons une grande partie de notre vie à travailler, c’est donc un aspect tout aussi important pour faire le point sur soi.

Tout d’abord, faites une rétrospective de votre parcours avec vos études et vos diverses expériences professionnelles. Qu’en pensez-vous ? Auriez-vous pu faire d’autres choix ? Auriez-vous voulu faire d’autres choix ? Vos objectifs pro ont-ils été atteints ? Concernant votre poste actuel, en êtes-vous satisfait(e) ? Avez-vous acquis de nouvelles compétences ? Avez-vous pu évoluer ou avez-vous des opportunités d’évolution au sein de votre entreprise ? Ceci est bien sûr une liste non exhaustive de questions. À vous de noter toutes celles qui vous passent par la tête même si vous estimez qu’elles sont de moindre importance. Demandez-vous également quelle est la plus importante source de stress dans votre travail : vos tâches, vos collègues, votre hiérarchie ?

Si vous ne vous sentez plus à votre place dans votre travail, réaliser un bilan de compétences est un bon moyen pour faire le point sur sa vie pro. Un dispositif qui prend en compte tous les aspects de votre vie afin de vous permettre de trouver le projet qui vous convient le mieux. C’est ce à quoi nous nous attelons chez Même Pas Cap! et grâce à notre bilan de compétences 100 % digital, vous vous organisez comme vous le voulez.

Définir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus

Pour ne pas reproduire les erreurs du passé ou en commettre d’autres à l’avenir, il est important de définir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez plus, et ce, aussi bien dans la vie personnelle que professionnelle. Vous ne voulez plus passer des heures dans les transports ou en voiture pour aller travailler ; vous voulez combiner travail en présentiel et télétravail ; vous voulez exercer un métier utile pour aider les autres; vous ne voulez plus travailler entre quatre murs ; le lien de subordination, ce n’est pas pour vous et vous souhaitez devenir indépendant, etc.

Listez tout ce qui vous vient par la tête. Pour ordonner vos idées, vous pouvez par exemple créer un tableau avec deux colonnes. Ensuite, essayez de voir ce qui est réalisable et comment vous pouvez y parvenir.

Identifier ses peurs pour les dépasser

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous n’aviez pas fait telle ou telle chose ? Ne serait-ce pas à cause de la peur ? Eh oui, la peur nous empêche d’avancer et d’atteindre certains objectifs de vie. Votre introspection vous permettra d’identifier ces peurs, d’en déterminer les raisons et de trouver les solutions pour passer outre.

Exemple : « Je ne me vois pas postuler pour ce poste, alors que j’en ai très envie, je ne me sens pas légitime, car il me manque quelques compétences. » Comment dépasser cette pensée limitante ? En suivant une formation pour acquérir lesdites compétences. « Comment vais-je financer cette formation ? » En utilisant mon CPF.

Faire appel à un coach professionnel

Si vous rencontrez des difficultés à réaliser votre introspectionvous-même, pourquoi ne pas faire appel à un coach professionnel? Armé de son expérience et d’une méthode adaptée, il saura vous aider dans votre analyse personnelle. Et peut-être même qu’il vous fera ressortir des émotions, des envies, des peurs insoupçonnées qui vous aideront à approfondir votre réflexion. Un coach vous permettra également de reprendre confiance en vous.

Vous l’avez donc compris, l’introspection est un bon moyen pour faire bouger votre vie. En mettant cartes sur table, vous pouvez enfin dire ce qui vous convient et ce qui vous ne convient plus et mettre en place un plan d’action pour être en phase avec vous-même.
postuler-image

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.