Comment expliquer une reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle est aujourd’hui monnaie courante. Une démarche qui n’étonne plus les recruteurs, car le nombre de candidats en réorientation professionnelle s’accroît d’année en année. Toutefois, cela n’empêche pas les chargés de recrutement de vouloir comprendre les raisons de ce changement. Vous devez donc être en mesure d’expliquer clairement votre reconversion professionnelle, notamment pour montrer que vous assumez pleinement votre choix et que vous êtes prêt pour une nouvelle aventure. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté en entretien d’embauche.

Jouer la transparence

Vous avez décidé de faire une reconversion professionnelle ? Pas de problème ! Mais pour réussir votre changement de carrière et décrocher un poste, il faut assumer votre choix à 100 %. Vous devez être fier de la décision que vous avez prise et le prouver. Soyez donc totalement ** transparent avec votre interlocuteur*, cela ne pourra que vous être favorable. **Expliquer une reconversion professionnelle passe en premier lieu par en exposer les raisons*. Elles varient bien évidemment d’un individu à l’autre :
* une envie de faire autre chose après des années au même poste ;
* un changement des conditions de travail, de direction ou de management qui ne correspond plus à ses valeurs ;
* davantage concilier vie professionnelle et vie personnelle ;
* un dernier emploi qui s’est mal passé ;
* un mal-être au travail qui s’est traduit par un bore-out, un burn-out ou un brown-out.

Ne cherchez pas à détourner la vérité ou à minimiser un fait, car le recruteur a la possibilité de contacter votre ancien employeur pour vérifier vos dires. Si vous n’avez pas été entièrement honnête, vos chances d’être embauché diminuent fortement et avec, votre crédibilité.

postuler-image

Expliquer les démarches de sa reconversion professionnelle

Votre reconversion professionnelle a demandé beaucoup de temps, de réflexion et d’énergie. Ce n’était pas une décision sur un coup de tête, et cela votre interlocuteur sera intéressé de le savoir. Sans rentrer dans tous les détails, expliquez les étapes de votre transition professionnelle. Vous avez d’abord réfléchi longuement à votre désir de changer de carrière. Racontez à quel moment votre simple envie est devenue un désir profond et réel et les questions que vous vous êtes posé. Si vous avez réalisé un bilan de compétences, mentionnez-le également. Il est intéressant et important de montrer que vous avez entrepris des démarches pour vérifier la faisabilité de votre projet.

Dans le cadre de votre réorientation professionnelle, vous avez très certainement pris part à une formation diplômante, qualifiante ou certifiante. Justifiez votre choix : pourquoi celle-là et non une autre ? Cela peut provenir d’un avis positif d’un ancien apprenant, la réputation de la formation, le programme, la durée, etc. Si vous avez bénéficié d’un financement par un organisme tiers (OPCO, Pôle Emploi…) ou par le CPF, précisez-le. Toutes ces informations indiqueront que vous avez la tête sur les épaules et que votre projet a été parfaitement maîtrisé de A à Z.

Savoir pallier le manque d’expérience avec pertinence

N’oubliez pas que vous avez face à vous d’autres candidats qui ont probablement plus d’expérience pour le poste. Vous devez donc vous démarquer. Pour ce faire, citez les différents stages ou immersions en entreprise que vous avez eu l’opportunité de faire pendant votre parcours. Décrivez ce que vous avez appris et comment vous allez utiliser ces nouvelles connaissances pour le poste en question. Vous pouvez également aborder la façon dont vous avez appréhendé ce tout nouveau travail, votre relation avec les autres salariés, etc. Bref, tout argument positif est le bienvenu tant qu’il est pertinent et vous mette en avant.

En outre, ce n’est pas parce que vous changez de travail, dans un tout autre domaine, que vous devez faire une croix sur vos anciennes compétences. Bien au contraire. Il y en a certainement plusieurs que vous pouvez utiliser dans ce nouvel emploi. On appelle cela le transfert des compétences. Vous avez déjà dirigé une équipe ? Vous maîtrisez tel ou tel logiciel ? La négociation n’a plus de secrets pour vous ? Indiquez-le pendant l’entretien.

Enfin, gardez en tête qu’une reconversion est une vraie valeur ajoutée dans un parcours professionnel. Pourquoi ? Parce qu’elle vous octroie plusieurs qualités qui font la différence. Prendre du recul, se remettre en question, être déterminé, s’adapter ou encore être organisé, est un véritable atout, soyez-en certain. Et surtout, vous avez su surmonter votre peur du changement et ça, c’est une qualité très valorisante.

Convaincre et se différencier, voilà votre objectif. Si vous assumez pleinement votre choix, cela se retranscrira dans vos échanges et vous n’aurez aucune difficulté à expliquer votre reconversion professionnelle.

Pourquoi ce secteur pour votre reconversion professionnelle ?

De chef de projet à pâtissier ? De développeur web à enseignant ? En voilà un changement radical ! Mais pourquoi une telle réorientation ? Cette question fera partie des nombreuses questions du recruteur afin qu’il comprenne votre reconversion. Là aussi, soyez franc pour expliquer votre reconversion professionnelle dans ce secteur. Envie d’un métier de contact, besoin d’aider les autres, volonté d’exprimer toute votre créativité, sont autant de raisons qui vous ont poussé à changer de métier. Expliquez qu’en vous reconvertissant dans ce secteur, vous allez pouvoir exercer un métier en accord avec vos envies et besoins. Cela peut être également un secteur qui se rapproche plus de vos valeurs, une condition sine qua non pour que travail, sens et bien-être ne fassent qu’un.

Mettre en avant sa motivation et sa volonté d’apprendre

Lors de votre entretien, ayez toujours une attitude qui reflète votre motivation. Montrez à votre interlocuteur que vous êtes en mesure de vous adapter pour coller aux exigences du poste. Il s’agit par exemple de suivre des formations pour acquérir des notions complémentaires. Ou bien de commencer à un autre poste, de façon temporaire, pour connaître les rouages de l’entreprise. Oui, vous êtes « nouveau » dans le métier, mais votre parcours montre que vous avez envie de vous investir. Croyez en vous et vous aurez la même chance que les autres.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte