Les financements possibles
du bilan de compétences

Ça y est. Votre décision est prise. Vous vous engagez dans un bilan de compétences. Votre démarche a bien évidemment un coût mais vous savez que c’est bon pour vous. Sachez également que le bilan de compétences est un dispositif encadré et qu’il peut être financé de différentes manières.

Qui peut bénéficier d'un financement ?

En effet, selon votre situation professionnelle, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge totale de votre bilan de compétences.

Comme tout actif, vous possédez également un Compte Personnel de Formation sur lequel vous avez crédité des heures qui sont mobilisables pour financer votre bilan de compétences. Si les crédits ne sont pas suffisants, vous pourrez demander à ce que le financement soit complété par l’OPCA dont vous dépendez.

En savoir plus : Le CPF et le bilan de compétences

Si vous êtes au chômage, votre bilan de compétences pourra être financé également. Il suffit d’évoquer la question avec votre conseiller Pôle emploi.

Vous pouvez également décider de financer entièrement votre bilan de compétences en fonds propres.

Le financement de votre bilan par le CPF

Depuis le 1er janvier 2017, comme toute formation professionnelle, le bilan de compétences est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Le CPF a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation). Il s’agit d’heures cumulées par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour lui permettre de suivre une formation qualifiante. Les crédits de DIF cumulés avant 2017 sont mobilisables jusqu'au 31 décembre 2020. Attention, vous devrez les déclarer vous-même sur votre compte CPF. Ils figurent sur votre dernier bulletin de salaire de 2017.

Depuis le 1er janvier 2019, le CPF est alimenté en euros et non plus en heures. Le taux de conversion est de 15€ par heure, fixé par décret par l’Etat.

A partir de 2020, au titre des droits acquis en 2019, les comptes seront alimentés entre 500 et 800 euros par an – en fonction de votre niveau d’études - pour toute activité à mi-temps ou plus. Les montants sont déclarés directement par votre employeur le 30 mai de chaque année.

Votre bilan de compétences peut sans problème être financé avec le CPF. Il vous suffit d’ouvrir votre compte sur moncompteformation.gouv.fr. Ça se fait en ligne. Vous suivrez ensuite les indications. Dès que vous aurez constitué votre dossier sur votre CPF, envoyez-le à l’OPCA dont vous dépendez ou à votre référent pour que votre bilan soit pris en charge.

Quelle que soit votre situation, Même Pas Cap! vous aide dans vos démarches et les recherches de financement pour votre bilan de compétences.

Le financement par l’entreprise

Votre entreprise peut prendre en charge votre bilan de compétences. Dans ce cas, ce sera prévu dans son plan de développement des compétences.

Bien souvent même, c’est votre employeur qui vous proposera de faire un bilan. Vous n’êtes pas obligé de l’accepter. Les conclusions du Bilan ne seront pas communiquées à l’employeur.

Il s’agit d’une opportunité dont vous devez vous saisir. Le bilan de compétences vous permet de faire un point sur vos savoir-faire, sur vos compétences mais également sur vos envies. Il dessine une évolution de carrière et un plan d’actions pour évoluer dans le futur.

Si c’est votre entreprise qui vous propose de faire un bilan de compétences, c’est elle qui choisit l’organisme qui va le réaliser et qui le finance ou elle vous propose une liste de plusieurs organismes possibles.

La demande de financement auprès du FONGECIF

Depuis le 1er janvier dernier, le bilan de compétences n’est plus finançable par du Fongecif. Seules les formations certifiantes le sont. Vous pouvez donc mobiliser votre CPF pour financer votre bilan de compétences et ensuite, si vous avez besoin de suivre une formation certifiante pour engager votre nouveau projet de vie, vous pouvez très bien solliciter le Fongecif.

L’autofinancement

Enfin, que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi, vous pouvez financer le Bilan de compétences par vos propres moyens.

Dans ce cas, n’hésitez pas à demander des devis détaillés aux organismes de formation et à comparer les offres de formation.

A titre d’information, en France, un bilan de compétences coûte en moyenne 1800 euros.

Chez Même Pas Cap!, notre bilan de compétences digitalisé comporte des frais de structures plus faibles (loyer notamment). Nous avons donc décidé de répercuter cette économie sur notre prix en le facturant 1500 euros, soit pratiquement 20% moins cher que la moyenne Française.