10 conseils pour trouver le métier qui me correspond

Être épanoui au travail est la motivation première qui pousse à se lancer dans une reconversion professionnelle. L’objectif étant de trouver le juste équilibre entre vie pro et vie perso. Mais pour y parvenir, il est essentiel de savoir ce que l’on veut, ce que l’on ne veut pas/plus. Entre recherches, réflexions personnelles et accompagnement professionnel, voici 10 conseils pour trouver le métier qui vous correspond.

1. Comprendre qui je suis vraiment pour trouver le métier qui me correspond

On parle ici de cerner votre personnalité. Qui êtes-vous vraiment ? Quels sont les traits de caractère qui ont influencé votre parcours et qui font de vous ce que vous êtes aujourd’hui ? Posez-vous les questions suivantes : Suis-je plutôt timide ou extraverti·e ? Est-ce que j’aime prendre des responsabilités ? Suis-je quelqu’un d’ambitieux, de perfectionniste, d’exigeant… ?

Votre personnalité est déterminante pour trouver le métier qui vous correspond. Il est certain que vous n’allez pas devenir formateur si prendre la parole en public vous noue l’estomac à tel point que vous en êtes malade. Il est important d’être en phase avec vous-même pour être parfaitement bien dans votre travail. Il existe par ailleurs des tests de personnalité si vous souhaitez approfondir davantage le sujet.

2. Déterminer mon environnement de travail idéal

Prendre la décision de changer de métier ne signifie pas forcément que tout vous déplaît dans votre job actuel. Il suffit parfois d’un seul détail pour avoir envie de tout plaquer et recommencer une nouvelle vie professionnelle. L’exemple qui vient en premier à l’esprit est de fuir quatre murs pour travailler en extérieur : dans votre bureau vous étouffez, vous avez désormais besoin d’espace. Vous aimez travailler en équipe ? Vous ferez l’impasse sur un métier solitaire. Si pour vous open-space rime avec angoisse, alors vous privilégierez un poste avec un bureau individuel ou partagé.

Pour certaines personnes, il est essentiel d’être en contact avec les autres afin de communiquer, d’apporter leur aide... D’autres n’aiment pas du tout rester assis derrière un bureau, car elles ont besoin de bouger. Il existe plusieurs métiers qui permettent de combiner les deux : commercial, travailler dans le BTP… À vous de définir votre environnement de travail idéal.

3. Identifier mes centres d’intérêt pour trouver le métier qui me correspond

L’ennui, ou le bore-out, est l’un des maux qui poussent certains salariés à quitter leur emploi. Avec des tâches rébarbatives au quotidien, entraînant un réel manque de motivation, il est normal de vouloir faire autre chose. Quoi de mieux que de changer de métier pour un autre en lien avec ses centres d’intérêt ou bien sa passion ? Amour de la nature ou des animaux, volonté d’exprimer tout son talent, un goût indiscutable pour les chiffres ou pour tout ce qui touche au numérique… le choix est vaste.

Et vous, quel est (sont) votre (vos) centre(s) d’intérêt ? Votre passion ? Est-il possible d’exploiter votre engouement, votre savoir-faire ou bien votre talent dans un métier en particulier ? Il existe tellement d’orientations, et dans des domaines très variés, qu’il ne serait pas étonnant que vous finissiez par trouver le métier qui vous correspond.

4. Lister ce que j’aime faire / pas faire et ce que j’ai envie / pas envie

Comme tout le monde, il y a forcément des choses que vous faites volontiers et d’autres qui vous rebutent totalement. Rester constamment derrière un écran, ça, vous n’aimez pas. Vous rendre disponible pour aider vos collègues, ça, c’est un plaisir. Finir tard ? Non, plus jamais, ma vie privée passe avant tout. Toujours réaliser les mêmes tâches ? Sûrement pas.

Il n’y a bien sûr pas de liste standard, car elle dépend de vous et de vous seulement. Lorsque vous aurez répertorié ce que l’on pourrait qualifier de pour et de contre, il sera plus facile de vous y retrouver. Vos recherches pour trouver le métier qui vous correspond le mieux en seront facilitées.

5. Définir mes préférences professionnelles

Par préférences professionnelles, on entend par là certains points sur lesquels vous ne souhaitez pas déroger et avec un seul objectif : trouver un métier qui colle avec votre personnalité. Ces points diffèrent bien sûr d’une personne à l’autre. Cela peut-être la prétention salariale : oui, je veux changer de voie et trouver le métier qui me correspond, mais non je n’envisage pas d’être payé moins. Vous pouvez également faire le choix de n’utiliser que les compétences dans lesquelles vous êtes le plus à l’aise. Selon vos convictions ou vos valeurs, il est inconcevable pour vous de travailler dans tel ou tel domaine, car incompatible avec votre façon d’être et de penser.

Bref, ces préférences sont propres à chacun d’entre nous. À vous de trouver les vôtres pour vous sentir épanoui·e dans votre travail.

postuler-image

6. Demander l’avis de mes proches

Qui mieux que votre entourage vous connaît le plus ? Que ce soit vos parents, votre conjoint·e ou bien les collègues dont vous êtes très proches, ils vous connaissent par cœur... ou presque ! Même s’ils ne sont pas des experts de l’orientation professionnelle, ils sont en mesure de vous définir et d’imaginer quel secteur, quel métier vous correspond le plus. Ne manquez donc pas d’aller leur demander leur avis et d’être totalement transparents avec vous. Vous pourriez être surpris·e par leur(s) suggestion(s) et pourquoi pas trouver le métier qui vous correspond.

7. Consulter des sites d’orientation pour trouver le métier qui me correspond

Les sites d’orientation professionnelle ne sont pas seulement réservés aux étudiants. Ils informent toutes celles et ceux qui ont besoin de renseignements d’ordre général sur l’orientation. Ces sites disposent généralement de fiches métiers détaillées – missions, formations, débouchés, salaires – qui permettent d’avoir une première idée de professions.

Ces sites proposent également des tests d’orientation. Vous répondez à plusieurs questions sur vous et votre parcours, et s’ensuit plusieurs axes de positionnement professionnel. C’est un bon moyen pour amorcer sa reconversion professionnelle si aucune idée de métier ne vous a traversé l’esprit et que vous êtes dans le flou total.

8. Étudier le marché de l’emploi

C’est bien beau de vouloir se lancer dans telle ou telle carrière, mais est-ce que vous décrocherez un poste après coup ? Si vous changez de métier pour vous retrouver dans une branche qui peine à embaucher, votre reconversion professionnelle risque d’être un échec. C’est pourquoi il est judicieux d’étudier consciencieusement le marché de l’emploi. Quels sont les secteurs porteurs ? Quels sont les métiers qui ont la cote, sans pour autant connaître une saturation de l’embauche ? Quelles régions recrutent le plus dans l’un des métiers que vous envisagez ? Autant de questions auxquelles vous devez trouver des réponses pour être certain·e de vous engager dans la bonne voie.

9. Me projeter

Où vous voyez-vous dans 5 ans ? Dans 10 ans ? En quête d’un métier épanouissant, il est important de vous projeter, d’essayer de visualiser votre vie future, du moins celle que vous avez envie de vivre. Cette projection est importante pour mettre en place votre nouveau projet professionnel. Par exemple, si vous décidez de vous orienter vers un métier artisanal et que vous avez besoin d’un local, certaines régions sont peut-être plus favorables que d’autres. Autre exemple : vous savez que vous voulez changer de cadre de vie. Dans ce cas, vérifiez que les embauches ne sont pas gelées là où vous aimeriez habiter. D’où l’intérêt d’avoir soigneusement analysé le marché du travail avant de vous lancer.

10. Réaliser un bilan de compétences

Enfin, pour clore cette liste de conseils, parlons du bilan de compétences. Ce dispositif d’accompagnement professionnel fait partie des différentes aides existantes pour faire le point sur sa carrière. Aux côtés d’un conseiller, vous allez évoquer l’ensemble de vos compétences professionnelles et personnelles et réaliser une véritable réflexion sur vous-même.

Grâce à diverses méthodes – tests, questionnaires – vous allez prendre conscience de vos points forts et de vos points faibles. Des idées de métiers vont alors émerger et pour approfondir votre réflexion, vous irez à la rencontre de professionnels directement dans leur environnement de travail. Vous pourrez alors poser toutes les questions que vous jugerez utiles pour vous aider dans votre réflexion et peut-être dire « j’ai enfin pu trouver le métier qui me correspond ».

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.