Que faire en cas d'échec de sa reconversion professionnelle ?

Changer de métier est un vrai challenge. Mais comme tout défi, il y a des risques. Un paramètre à prendre en compte et à accepter lorsque l’on décide de donner un nouveau tournant à sa carrière. Cependant, en cas d’échec d'une reconversion professionnelle, les émotions sont telles, qu'elles peuvent vite faire oublier tout cela. Et même si les erreurs sont enrichissantes, cet événement reste difficile à vivre et à surmonter. Voici nos solutions pour éviter de s'enliser dans cette situation et rebondir au plus vite.

Accepter l'échec de sa reconversion professionnelle

La toute première chose à faire après un échec, c'est de l'accepter. Cela est d'ailleurs valable dans n'importe quel domaine. Plus facile à dire qu'à faire, songez-vous... Effectivement, mais c'est une étape essentielle pour passer à autre chose. Ruminez sans cesse, ne vous servira à rien, et encore moins à avancer. Alors, oui, vous avez investi beaucoup de temps, d'énergie, d'espoir mais aussi d'argent dans cette reconversion. Pour finalement… rien ! La colère et la tristesse sont tout à fait légitimes dans une telle situation, mais vous ne pouvez pas revenir en arrière. En outre, inutile de vous blâmer pour tout, même si vous êtes en partie fautif…

Il ne vous reste plus désormais qu'à aller de l'avant. Il est certain que vous n'arriverez pas à accepter l'échec de votre reconversion professionnelle dans l'immédiat. Pour ce faire, prenez du recul et faites appel à votre capacité de résilience ! Plusieurs semaines voire plusieurs mois sont parfois nécessaires pour établir un bilan objectif et constructif de cette expérience. Donc si c'est indispensable, prenez le temps qu'il vous faudra. Cette césure vous permettra de vous ressourcer et de vous recharger d'ondes positives pour l'avenir. Et surtout, de mettre au jour les raisons de cet échec.

Analyser les raisons de cet échec

Vous avez pris le temps de digérer l’échec de votre reconversion professionnelle et il est maintenant l’heure de faire le point sur ce qui vous a fait défaut. Il vous faut donc en comprendre les raisons, ce qui vous permettra de repartir sur de bonnes bases. Ce processus passe par une série de questions auxquelles vous devez répondre objectivement. Soyez honnête avec vous-même sinon vous ne tirerez pas les enseignements de cet échec. Voici une liste de questions non exhaustive qui vous aideront à analyser ce qu’il s’est passé :
* me suis-je assez préparé ?
* quelles erreurs ai-je commis ?
* n’aurais-je pas trop idéalisé ce nouveau métier ?
* est-ce de ma faute ou celle d’un tiers ?
* le contexte était-il favorable pour démarrer cette reconversion professionnelle ?
* à quel moment précis, ai-je senti que mon projet n’allait pas aboutir ?
* quels sont les points positifs qui ressortent quand même de cette expérience ?
* qu’est-ce que j’ai aimé le plus dans cette reconversion ? Le moins ?

Persévérer ou tourner la page après l'échec de sa reconversion professionnelle ?

Ce n'est pas parce que vous avez échoué une fois que cela va se produire de nouveau. Vous ne pouvez décemment pas rester sur un revers. Vous devez prouver, vous prouver, que vous êtes capable de rebondir et que cette expérience ne reflète pas votre vie entière. Après avoir pris conscience de tout cela, trois orientations s'offrent à vous : laisser cet échec derrière vous et poursuivre votre reconversion professionnelle, mettre en place un tout nouveau projet ou alors reprendre votre ancien travail.

Repartir sur de nouvelles bases

Au départ, si vous aviez choisi cette reconversion professionnelle-là, ce n'était pas par hasard. Il y avait bien un petit quelque chose qui vous faisait vibrer et qui vous a poussé à vous reconvertir dans cette voie. Or, vous vous rendez compte que, malgré l'échec de votre reconversion professionnelle, ce petit quelque chose n'a pas totalement disparu. En analysant les causes, vous vous êtes aperçu que vous étiez en partie responsable de cet échec. Le manque de préparation, par exemple, n'est-il pas de votre fait ? Vous ne pouvez pas rejeter la faute sur une tierce personne si vous ne vous êtes pas assez investi dans votre nouveau projet. En partant de ce constat, il est tout à fait possible de repartir sur de nouvelles bases mais en modifiant quelques points. Cela signifie, entre autres, se donner plus de temps pour passer votre formation, multipliez les expériences pour acquérir des compétences nécessaires… Il n'y a pas de raisons que vous ne réussissiez pas cette fois-ci.

Cap sur un nouveau projet professionnel

Si au contraire, la voie professionnelle envisagée au début ne vous convient vraiment pas, vous pouvez très bien vous orienter vers un tout nouveau projet. Soit vous avez eu un déclic et vous savez parfaitement ce que vous voulez faire. Soit vous êtes encore dans le flou et continuez à tâter le terrain. Si tel est le cas, (re)faire un bilan de compétences est une solution pour vous aider à concrétiser ce futur projet. Cela vous permettra également de ne pas refaire les mêmes erreurs. Et si Même Pas Cap ! vous accompagnait dans votre démarche ? Notre équipe de coachs professionnels se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Retourner à son ancien job

Dans l'éventualité où l'échec de votre reconversion professionnelle vous a laissé un goût amer, et que vous ne souhaitez plus en entendre parler, il reste une dernière solution pour ne pas rester sur un sentiment négatif. Celle de retourner à votre ancien emploi. Alors, vous avez la possibilité de retravailler dans votre ex-entreprise ou bien d'en intégrer une nouvelle. Cette alternative dépend de la façon dont vous avez quitté votre ancien employeur. Si c'était en bons termes, tentez votre chance, surtout si votre poste est encore vacant. Dans le cas inverse, à vos CV et lettres de motivation.

Ne pas oublier de s'entourer de personnes bienveillantes !

Comme pour tout échec, il est important de pouvoir exprimer ses émotions et ses sentiments. Il ne faut pas garder tout ça au fond de vous. Confiez-vous à votre entourage, à une personne de confiance et surtout bienveillante. Vous pourrez lui exprimer toute votre frustration, votre déception, vos inquiétudes quant à l'avenir, etc. En retour, vous n'aurez ni jugement, ni leçon de morale mais une oreille attentive, des mots rassurants et probablement quelques conseils pour faire face à cette situation.

Vous avez des difficultés à vous remotiver ? Pourquoi ne pas faire appel à un coach professionnel ? Sa spécialité est d'épauler celles et ceux qui ont besoin d'un coup de pouce à un moment précis dans leur carrière. Cela peut être une perte de confiance en soi, une remise en question professionnelle, être plus épanoui dans son travail, etc. Le coach vous aidera donc à surmonter l'échec de votre reconversion professionnelle et vous accompagnera jusqu'à ce que vous repreniez les rênes de votre vie. Découvrez les moyens pour trouver un coach professionnel.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte