Comment réussir son retour en France après une expatriation ?

Après plusieurs années d’expatriation, vous êtes de retour en France pour démarrer une nouvelle vie. Mais voilà, le monde du travail a évolué, les méthodes aussi, les recrutements se passent différemment, et de surcroît, votre secteur est bouché. Bref, vous n’arrivez plus très bien à vous situer. Mais alors, que faire ? Changer de travail pour donner une nouvelle dynamique à votre carrière ? C’est la décision que prennent de nombreux expatriés. Pour eux, la reconversion professionnelle se révèle être le bon moyen pour aller de l’avant. Voici comment faire pour réussir son retour après une expatriation.

Procéder par étapes

Faire un bilan personnel et professionnel au retour de son expatriation

Vous avez passé plusieurs années à l’étranger et avez vécu des expériences toutes plus enrichissantes les unes que les autres. Et cela, aussi bien dans le domaine privé que professionnel. Des expériences qui vous ont marqué et qui font de vous ce que vous êtes aujourd’hui. De retour en France, si vous en avez la possibilité, évitez de vous précipiter, car il vous faudra vous (ré)adapter progressivement à votre nouvelle (ancienne) vie. Prenez donc le temps de faire un bilan personnel et professionnel de ces dernières années et réfléchissez à comment vous envisagez votre avenir. Cette première étape vous permettra de savoir ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas.

Se mettre au jour des nouvelles tendances du marché de l’emploi et des profils recherchés pour réussir son retour d’expatriation

Loin de son pays natal, il est tout à fait normal de perdre le fil, de ne plus savoir ce qui se fait ou non dans le monde professionnel. Avant de vous jeter à corps perdu dans la recherche d’emploi, faites d’abord le point sur le marché de l’emploi. Quels sont les secteurs qui recrutent, ou au contraire, ceux qui sont saturés ? Quels profils sont les plus convoités ? Ce travail de recherche vous permettra de connaître les nouvelles tendances et de voir si elles correspondent à vos compétences. Par exemple, le management diffère d’un pays à l’autre, la culture d’entreprise aussi, à vous de voir si vous saurez vous adapter afin de réussir votre retour en France après votre expatriation.

N’oubliez pas de vous inscrire à Pôle Emploi. Vous serez pris en charge par un conseiller qui pourra vous apporter conseils et idées pour votre retour sur le marché du travail.

Réfléchir sur ses soft skills

Soft skills. Voilà un mot que l’on entend régulièrement quand on parle de compétences professionnelles. Cependant, ils n’ont rien à voir avec des compétences techniques ou des connaissances particulières. Ce sont tout simplement des qualités que l’on possède déjà, que l’on acquiert ou que l’on développe au fil de son parcours professionnel. Certains les appellent des compétences comportementales ou le savoir-être. Cela peut être le sens de l’organisation, l’esprit d’équipe, la créativité, etc.

Les soft skills sont donc des atouts à mettre en avant lors de la recherche d’emploi. En tant qu’expatrié, sans forcément vous en rendre compte, vous en avez cumulé plusieurs. Il s’agit notamment de la flexibilité, de l’adaptabilité, de l’autonomie, de l’ouverture d’esprit, du bilinguisme dans certains cas… À vous d’en tirer avantage lorsque vous rencontrerez des recruteurs. Sans oublier bien sûr d’évoquer votre parcours, loin d’être classique, mais qui doit susciter intérêt et curiosité.

Les solutions pour réussir son retour en France après une expatriation

Un retour d’expatriation est synonyme de renouveau. C’est une nouvelle vie qui s’annonce et l’envie de surfer sur cette vague du changement est souvent bien présente. Avec l’évolution du monde du travail, il est parfois nécessaire d’avoir un coup de pouce pour amorcer son projet professionnel. Et donc de réussir pleinement son retour après une expatriation.

La validation des acquis de l’expérience

Pendant votre expatriation, vous avez peut-être travaillé dans un tout nouveau secteur sans avoir le(s) diplôme(s) requis. Ou bien, vous avez été bénévole dans une association à raison de plusieurs heures ou plusieurs jours par semaine. Sachez qu’il est possible de faire reconnaître votre expérience par l’intermédiaire de la VAE. Vous obtiendrez ainsi une certification, un vrai plus pour votre recherche d’emploi. Seule condition : avoir au moins un an d’expérience à temps complet.

Le bilan de compétences

C’est le deuxième dispositif intéressant pour réussir son retour en France après une expatriation. Il vous permet de faire le point sur vos compétences, vos connaissances, vos objectifs, vos besoins et vos envies. Le bilan de compétences aborde aussi bien le domaine personnel que professionnel. Tout est exploré pour que vous puissiez trouver la voie qui vous convient. Tests, échanges, enquêtes métiers, plusieurs ressources sont mises à votre disposition pour vous aider dans la mise en place de votre projet.

Chez Même Pas Cap !, nous savons qu’un retour d’expatriation n’est pas simple. Entre les différentes démarches à effectuer, réaménager son nouveau chez soi, sans compter les obligations personnelles et familiales, le temps manque. C’est pourquoi nous proposons un bilan de compétences qui se réalise entièrement à distance. Vous gérez votre temps comme vous le souhaitez et amorcez votre projet tout en douceur.

La formation

Suivre une formation est parfois obligatoire pour exercer un nouveau métier. Peut-être en avez-vous déjà réfléchi avant votre retour en France ? Cela vous laisserait davantage de temps pour y réfléchir pendant votre transition et ainsi pouvoir vous organiser. En outre, il est possible que vous puissiez bénéficier d’un financement. Pour ce faire, il est impératif que la formation soit éligible au compte personnel de formation, peu importe qu’elle se déroule en présentiel ou à distance.

Par exemple, l’AFPA, l’association pour la formation professionnelle des adultes, dispose d’un large choix de formations diplômantes ou non et dans plusieurs secteurs. Il existe également d’autres organismes et centres de formation à travers la France pour concrétiser votre projet.

Faire appel à un coach professionnel

Pour faire le point sur votre état d’esprit par rapport à votre retour d’expatriation

Revenir d’expatriation n’est jamais simple. Même si on retrouve ses racines, sa famille, ses amis… il est fréquent d’avoir un petit coup de blues. Un sentiment tout à fait normal, mais qui peut vous empêcher d’avancer professionnellement. C’est là qu’intervient le coach professionnel. Dans un premier temps, il vous aidera à sortir de cette phase de doutes en vous remotivant et en faisant ressortir tout votre potentiel. Vous retrouverez l’énergie et l’envie d’avancer et de réussir votre transition professionnelle.

Pour vous accompagner dans votre nouveau projet

Seconde phase du rôle du coach professionnel, être à vos côtés pour vous guider pour réussir votre retour professionnel après votre expatriation. Il ne vous donnera jamais les solutions, mais vous donnera les clés pour y parvenir. Il répondra à vos questions et à incertitudes, tout au long de votre accompagnement, jusqu’à ce que votre projet prenne vie. Il vous aidera également à mieux comprendre et à appréhender le marché du travail, qui a évolué depuis votre départ de France.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte