Où faire son bilan de
compétences et à qui s'adresser

Après mûre réflexion, vous avez décidé de vous lancer dans un bilan de compétences. Mais voilà, vous ne savez pas vers qui vous tourner pour amorcer votre démarche. Votre employeur ? Directement auprès du centre de bilan de compétences ? En contactant un organisme agréé ? Et puis, quid des indépendants ? Bref, autant de questions que vous vous posez et auxquelles nous apportons des réponses. Pour savoir à qui s'adresser pour faire un bilan de compétences, suivez le guide.

Employeur ou organisme agréé, à qui s'adresser pour faire un bilan de compétences lorsque l'on est salarié ?

Démarche pour les salariés du privé

Le salarié du secteur privé qui souhaite faire un bilan de compétences doit se rapprocher de son employeur. Et cela uniquement s'il compte réaliser son bilan sur son temps de travail. La démarche consiste à lui faire parvenir un courrier au moins 60 jours avant le commencement du bilan. Dans ce courrier seront indiqués les dates, la durée et le nom de l'organisme choisi. L'employeur bénéficie d'un délai de 30 jours pour répondre.

Démarche pour les agents de la fonction publique

Pour son bilan de compétences, l'agent de la fonction publique territoriale, d'Etat ou hospitalière, doit s'adresser à son administration. Il est impératif que la demande soit envoyée au moins 60 jours avant le début du bilan et qu'elle indique précisément : les dates, la durée et le nom de l'organisme. Selon la fonction publique, l'administration dispose d'un délai de 30 à 60 jours pour notifier de sa réponse.

Bilan de compétences réalisé en dehors du temps de travail : à qui s'adresser ?

Rappelons qu'il est tout à fait possible de réaliser un bilan de compétences en dehors de ses horaires de travail. Et cela, sans avoir l'obligation d'en informer son employeur. Mais alors, à qui s'adresser pour effectuer son bilan de compétences ? Eh bien, directement auprès d'un organisme agréé, plus précisément auprès d'un OPCO (ex OPCA). L'OPCO est un opérateur de compétences en charge d'accompagner la formation professionnelle. Il aidera le salarié dans sa demande ainsi que dans la constitution de son dossier de financement. N'oublions pas que lorsqu'un bilan de compétences se déroule hors temps de travail, le salarié peut soit utiliser son CPF soit apporter des fonds propres.

Les indépendants doivent s'adresser directement à un organisme agréé pour faire leur bilan de compétences

Que vous soyez travailleur indépendant depuis toujours ou tout jeune entrepreneur, vous avez parfaitement le droit de demander à faire un bilan de compétences. Pour cela, vous devez vous adresser à un organisme spécifique aux indépendants qui sera, en plus, en mesure de financer votre bilan de compétences. Selon votre statut et votre fonction, il faut contacter :

  • le FIFPL : le fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux,
  • le FAFPM : le fonds d'assurance formation de la profession médicale,
  • l'Agecife : l'association de gestion de financement de la formation des chefs d'entreprise.
Dans l'éventualité où la prise en charge ne serait pas possible, vous avez le droit de recourir à votre compte personnel de formation. Si le montant de votre CPF ne couvre pas entièrement le coût du bilan de compétences, vous pouvez compléter par un autofinancement.

Et pour les demandeurs d'emploi ?

Même s'ils sont temporairement inactifs, les demandeurs d'emploi ont la possibilité de bénéficier d'un bilan de compétences, qu'ils perçoivent ou non une indemnisation. Attention, Pôle Emploi peut refuser de prendre en charge le bilan. Que faire dans ce cas ? Deux solutions existent : mobiliser son CPF ou effectuer une ECCP (entièrement pris en charge). L'ECCP est l'évaluation des compétences et des capacités professionnelles. C'est un dispositif similaire proposé par Pôle Emploi et qui est effectué par un prestataire conventionné. Elle se déroule sur une période de 4 à 7 heures et permet de :
  • faire un bilan de ses compétences,
  • mettre en exergue ses points forts,
  • définir un plan d'action,
  • déterminer ses besoins en formation.
Pour bénéficier du bilan de compétences ou de l'ECCP, il suffit de s'adresser à votre conseiller qui étudiera votre demande.

Avez-vous pensé à vous adresser à un coach professionnel pour faire votre bilan de compétences ?

Coach de vie, coach sportif ou coach en développement personnel, le coaching est aujourd'hui présent dans de nombreux domaines. Et celui de la reconversion professionnelle ne fait pas exception. Pendant cette période charnière, souvent constituée de questionnements et de doutes, l'accompagnement par un coach ne peut être que bénéfique. En effet, celui-ci apporte son aide et donne les clés à celles et ceux qui souhaitent atteindre leurs nouveaux objectifs de carrière. N'hésitez pas à consulter nos conseils pour trouver le bon coach professionnel. Dans le cadre du bilan de compétences, s'adresser à un coach en évolution professionnelle, revient à s'entourer de la personne la plus à même de vous accompagner dans votre réflexion d'évolution ou de reconversion. Eh oui, avec un recul nécessaire et objectif, il examinera votre projet et s'assurera que vos besoins collent bien avec la voie que vous voulez suivre. C'est exactement ce que nous proposons chez Même Pas Cap! à travers notre programme. Nos coachs sont à vos côtés pendant toute la durée de votre bilan et jusqu'à ce que vous mettiez en route votre nouveau projet professionnel.
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte