Construire son projet professionnel :
les étapes clés

Amorcer un virage à 360° dans sa carrière professionnelle demande une certaine organisation. Car se lancer tête baissée dans une reconversion sans plan d'attaque est souvent voué à l'échec. Heureusement il existe un moyen pour mettre en place son avenir de façon cohérente : c'est le projet professionnel. Bilan personnel et professionnel, actions à programmer et pistes d'évolution font partie, entre autres, des différentes étapes pour construire votre projet professionnel. Même Pas Cap! vous sert de guide.

Faire un bilan personnel pour commencer à construire son projet professionnel

Pour construire un projet professionnel solide, vous devez être en mesure d’identifier les raisons qui vous poussent à vouloir changer de métier. Pour cela, il est intéressant voire nécessaire de réaliser un bilan personnel qui va vous permettre de mieux vous connaître et de prendre confiance en vous. De cette façon, vous avancerez plus sereinement dans votre parcours, un parcours souvent semé de doutes et d’embûches mais qui se révèle si gratifiant quand le projet professionnel aboutit.

Votre réflexion sur vous-même vous amène ainsi à vous poser une série de questions auxquelles vous devez répondre en toute objectivité. Qui suis-je ? Quels sont mes défauts et mes qualités ? Quelles sont les réussites dont je suis le plus fier ? Quels échecs m’ont le plus marqué, pourquoi et quelles leçons en ai-je tiré ? Qu’est-ce que je veux pour moi dans la vie ? etc.

Cette liste est bien sûr non exhaustive mais vous donne les pistes pour vous aider dans votre réflexion.

Compléter par un bilan de votre parcours professionnel

Seconde étape pour construire votre projet personnel, le récapitulatif de votre parcours professionnel. Depuis vos études, vous avez accumulé diverses connaissances et compétences. Vous avez probablement travaillé à différents postes et endossé plusieurs fonctions. Toutes ces expériences professionnelles ne sont que des atouts pour votre reconversion. Sur une feuille, notez tout ce que vous savez faire ainsi que vos points forts et vos points faibles. Vous serez surpris par le nombre de choses que vous avez acquises depuis toutes ces années.

Peut-être vous êtes-vous formé en autodidacte dans un domaine en particulier ? Toute aptitude ne peut qu’être un atout pour avancer dans la construction de votre projet professionnel. Ne négligez rien.

Parler de votre projet à vos proches

Se reconvertir est souvent un grand pas dans l’inconnu. On ne sait pas toujours dans quelle direction aller et si la route choisie sera la bonne. Il est donc important de ne pas être seul dans cette aventure et d’en parler autour de vous. En outre, changer sa vie professionnelle, implique de changer aussi celle de vos proches. Soyez ouvert à leurs remarques, leurs questions, leur inquiétude… car ils en auront. Afin qu’ils comprennent clairement votre démarche, expliquez-leur concrètement le comment du pourquoi ainsi que le parcours pour arriver à concrétiser votre projet. Avec des éléments tangibles et réfléchis, il sera plus simple pour eux de vous soutenir et de vous aider à construire votre projet professionnel.

Faire le point sur sa situation personnelle et professionnelle actuelle avant de construire son projet professionnel

La mise en place de votre projet professionnel dépend également de votre situation actuelle, à la fois personnelle et professionnelle. Du côté de votre travail, vérifiez si vous aurez la possibilité de réintégrer votre entreprise ou de trouver un poste ailleurs si votre projet n’aboutit pas. De même, avez-vous exploré toutes les pistes en matière d’évolution interne ? Avez-vous rencontré les RH ?

Côté vie personnelle, faites le point sur votre situation financière. Si vous êtes amené à suivre une formation, vous percevrez une indemnité mensuelle calculée en fonction la durée de votre formation, de votre salaire et de votre secteur (public ou privé). Pensez également aux éventuelles contraintes familiales. Vous est-il possible de modifier votre quotidien sans qu’il n’y ait trop de répercussion ? Quelqu’un pourra-t-il prendre le relai si besoin ?

Définir ce que vous voulez pour votre futur métier

Si vous avez décidé de vous reconvertir, c’est que certaines choses n’allaient plus dans votre travail. Ennui, lassitude voire burn-out vous ont poussé à agir et à vouloir le meilleur pour vous-même. Afin de ne pas retrouver les mêmes tracas, posez-vous la question la suivante : « A quoi ressemblerait mon emploi idéal ? ». Voici quelques questions intéressantes pour y répondre et construire un projet professionnel en adéquation avec vos envies :

  • travailler en entreprise ou être à son compte ? Si entreprise : grand groupe, PME ou TPE ?
  • avoir des responsabilités ?
  • quel secteur d’activités ?
  • travailler dans un bureau ou à l’extérieur ?
  • secteur public ou privé ?
  • à la ville ou à la campagne ?
  • ouvert pour une mobilité intra ou inter régionale ?

Choisir plusieurs pistes d'évolution professionnelle

A moins d’avoir un projet professionnel extrêmement précis, ne vous lancez pas dans une reconversion sans avoir plusieurs pistes. Cela vous permettra d’élargir votre horizon professionnel et de réfléchir à un métier auquel vous n’auriez peut-être jamais songé. Pour ce faire, listez les métiers qui vous plaisent, ceux qui ne vous intéressent pas du tout et ceux sur lesquels vous hésitez. Consultez ensuite les fiches descriptives des métiers sélectionnés et rencontrez des professionnels. De cette façon, vous pourrez éliminer au fur et à mesure ceux qui ne vous correspondent pas. L’idéal est d’avoir deux ou trois pistes professionnelles pour pouvoir rebondir au cas où.

Confronter l'adéquation entre ses compétences et les pistes sélectionnées pour construire son projet professionnel

Après avoir sélectionné vos pistes professionnelles, il faut désormais voir le degré de concordance avec vos compétences. Repartir de zéro ne signifie pas que vous devrez systématique tout réapprendre. Souvenez-vous de votre bilan personnel et professionnel. Vous avez probablement des qualités et des connaissances en adéquation avec ce que vous aimeriez faire. Cette étape permet également de mettre en avant les compétences nécessaires afin d’y palier via une formation.

Confronter son projet professionnel avec la réalité du marché

Comme nous l’avons indiqué un peu plus haut, ce n’est pas parce que vous êtes hyper doué en pâtisserie que devenir pâtissier sera chose facile. En effet, au départ, on a tendance à idéaliser son futur métier sans se soucier des contraintes ou difficultés qu’il y a autour. Problèmes de débouchés, un concours d’entrée très sélectif avec beaucoup d’élus mais peu de places à l’arrivée, des conditions de travail difficiles… tels sont les obstacles que vous pourriez rencontrer. Confronter son projet professionnel avec la réalité du marché permet donc d’avoir une vision très claire de vos nouveaux enjeux.

Mettre en place les actions nécessaires pour voir aboutir son projet professionnel

Dernière étape, la mise en place d’actions pour voir enfin la concrétisation de votre projet professionnel. C’est-à-dire, trouver les moyens pour y parvenir. Il s’agit par exemple de mettre à jour votre CV, de fréquenter les salons professionnels, de regarder quels organismes sont susceptibles de vous accompagner et de vous aider financièrement. Prenez connaissance des dispositifs en lien avec la reconversion professionnelle comme le CPF, le bilan de compétences, la VAE, le projet de transition professionnelle… A vous de choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes et besoins.

Avec Même Pas Cap!, construisez votre projet professionnel aux côtés d’un coach qui vous donnera les clés pour réussir votre reconversion.
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte