Se reconvertir
dans les métiers de la formation

Avec l'envie de faire évoluer sa carrière ou de monter en compétences, les demandes de formation ne cessent de croître. Chargés de transmettre leurs savoirs, les formateurs ont donc un rôle essentiel. Mais pour retenir l'attention des apprenants, ils doivent proposer un contenu captivant et être très bon pédagogue. Mais avec les nouvelles technologies, les formations en ligne se développent de plus en plus demandant aux formateurs de s'adapter. Les métiers de la formation ont encore donc de beaux jours devant eux et se reconvertir dans ce secteur constitue une belle opportunité professionnelle avec d'intéressantes perspectives d'évolution.

Présentation et missions des métiers de la formation

Le secteur de la formation regroupe plusieurs catégories de métiers. Il y a tout d'abord le formateur qui intervient de façon ponctuelle ou régulière auprès d'organismes publics ou privés, dans des écoles, des universités, des entreprises… Il a pour mission d'enseigner des notions à des adultes qui ont besoin d'apprendre ou de se perfectionner dans un domaine précis. Pour ce faire, il crée le contenu pédagogique comprenant un cours structuré, des exercices… Il va ensuite animer la formation auprès de stagiaires, les évaluer, les mettre en situation etc.

Et puis il y a le chargé ou le responsable de formation. Il s'occupe de la politique de formation de son entreprise en élaborant les actions à mettre en place sur l'année. C'est lui qui accompagne et conseille les salariés dans leurs besoins en formation.

N'oublions pas non plus le formateur digital qui, lui, s'occupe des formations à distance. C'est un métier qui se développe de plus en plus car les demandes d'e-learning ne cessent d'augmenter.

Se reconvertir dans les métiers de la formation ouvre donc plusieurs portes, à vous de choisir votre orientation.

Se reconvertir dans les métiers de la formation : les qualités nécessaires.

Transmettre des connaissances à un auditoire et capter son attention nécessitent d'être un bon pédagogue et d'avoir un excellent relationnel. Il faut en effet susciter l'intérêt de chaque stagiaire tout au long de la formation en proposant des séances dynamiques. L'esprit d'analyse est également important pour se reconvertir dans les métiers de la formation afin de proposer un contenu de formation intéressant et approprié.

Un formateur fait face à des publics très divers tout au long de sa carrière. Il doit adapter son contenu en fonction des personnes qu'il a en face de lui. En effet, il n'enseignera pas de la même façon suivant le groupe – et son objectif – qu'il a en charge. A l'instar des enseignants, un formateur doit être capable de canaliser un groupe pour éviter tout débordement. Eh oui, les adultes aussi savent êtres indisciplinés ! Enfin, l'organisation et la méthode sont un plus dans ce métier.

Si vous décidez de vous orienter vers le métier de formateur digital, la connaissance des outils numériques est indispensable. Il vous sera demandé aussi d'avoir un esprit créatif pour rendre vos formations attractives.

Etudes et formations pour se reconvertir dans les métiers de la formation

Plusieurs cursus permettent de se reconvertir dans les métiers de la formation. Vous avez tout d'abord une licence professionnelle intitulée Métiers de la formation de base et de l'insertion des adultes. Il existe également deux masters professionnels : Sciences de l'éducation avec spécialité éducation et formation ou Développement des compétences en formation d'adultes.

Sinon, vous pouvez vous orienter vers un titre professionnel de formateur professionnel d'adultes incluant une partie pratique et théorique avec un stage en entreprise. Cette formation est en outre finançable par le compte personnel de formation, idéal dans un parcours de reconversion professionnelle.

Carrière et opportunités d'évolution

La majorité des formateurs travaillent dans des organismes de formation publics comme l'Afpa, les Greta, le CNAM, les CCI ou les CMA. Les autres exercent au sein d'organismes privés, d'écoles, d'entreprises... Tous sont soit salariés, vacataires, en portage salarial ou indépendants. Les grandes entreprises possèdent généralement un service interne pour les besoins en formation de ses salariés. Il est dirigé par un chargé et/ou responsable de formation.

Les métiers de la formation ne sont pas figés contrairement à ce que l'on pourrait penser et se reconvertir dans ce secteur permet d'évoluer tout au long de sa carrière. En effet, le formateur peut très bien décider de se spécialiser pour se démarquer et devenir par la suite une référence dans un domaine bien particulier. De même, un salarié peut devenir indépendant ce qui lui permet de proposer par exemple des formations sur-mesure. Certains formateurs se reconvertissent en coach, en consultant ou en formateur digital, un métier de plus en plus demandé au vu des évolutions technologiques.

En entreprise, le chargé et le responsable de formation travaillent au sein du service des ressources humaines leur offrant des évolutions professionnelles comme chargé de recrutement, responsable des ressources humaines ou DRH.

Les salaires des métiers de la formation

Le salaire d'un formateur dépend du secteur dans lequel il travaille et varie en fonction d'un barème ou d'un niveau de qualification ou d'expertise. Un formateur débutant gagne ainsi entre 1 700 et 2 000 € brut mensuel. Une rémunération qui peut doubler avec l'expérience. Si vous visez le poste de responsable de formation, sachez que le salaire moyen est de 2 400 € brut par mois.

Le formateur indépendant est rémunéré selon son expérience et son domaine d'expertise. Mais ses références sont toutes aussi importantes car elles font sa notoriété.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte