Devenir secrétaire pour sa reconversion

Le métier de secrétaire est un poste que l’on retrouve dans tous les domaines d’activité et quelle que soit la taille de l’entreprise. C’est lui/elle qui gère tout le côté administratif ainsi que la logistique. C’est également lui/elle qui fait le lien entre le public et les collaborateurs. Parfaitement organisé•e, le/la secrétaire sait prioriser ses tâches pour répondre à toutes les demandes qui lui sont confiées. Reconnu•e pour votre polyvalence, votre efficacité et votre réactivité, devenir secrétaire pourrait être une voie à explorer pour une reconversion. En outre, avec des perspectives d’évolution intéressantes, c’est un métier idéal pour relancer sa carrière professionnelle.

Présentation et missions du métier de secrétaire

Dans une entreprise, le/la secrétaire tient un rôle primordial. Entre missions d’accueil et administratives, il/elle s’emploie à épauler et à décharger les collaborateurs du service dont il/elle dépend en s’occupant de diverses tâches. On distingue plusieurs types de secrétaires : secrétaire administratif•ve, secrétaire comptable, secrétaire médical•e, secrétaire de direction… À vous de choisir la voie qui vous correspond le plus en vue d’une reconversion professionnelle pour devenir secrétaire.

Véritable couteau suisse professionnel, ses missions consistent notamment à :

  • accueillir le public et l’orienter ;
  • répondre au téléphone ;
  • gérer les agendas des collaborateurs de l’entreprise ;
  • s’occuper de toutes les tâches administratives (gestion et classement des dossiers) ;
  • organiser les réunions, les événements, les déplacements des collaborateurs ;
  • s’occuper de tous types de messages (courriers, e-mails) : les réceptionner, les rédiger, les transmettre ;
  • prendre des notes lors des réunions et ensuite les retranscrire en comptes-rendus.

Devenir secrétaire pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Métier polyvalent, le secrétariat demande d’avoir un certain nombre de qualités pour mener à bien toutes les tâches qui incombent au secrétaire. Que ce soit à l’oral ou à l’écrit, la maîtrise de la langue française est indispensable pour devenir secrétaire. Ce/cette dernier•ère travaille généralement seul•e et doit faire preuve d’autonomie et d’un esprit d’initiative afin de répondre rapidement aux sollicitations de ses collaborateurs. Pour ne pas s’éparpiller dans son travail, il/elle doit être parfaitement organisé•e, méthodique et rigoureux•se. Savoir gérer les priorités se révèle être également un vrai plus pour exercer cette profession. Parce qu’il/elle accueille le public, avoir une présentation irréprochable et une certaine courtoisie est impératif pour devenir secrétaire. Il lui est également demandé de savoir prendre des notes et de maîtriser les outils bureautiques.

Études et formations pour devenir secrétaire

Bien que certaines entreprises embauchent sans demander de qualification spécifique, la meilleure façon de devenir secrétaire pour sa reconversion est de posséder un diplôme. Surtout si vous n’avez jamais pris part auparavant à des missions inhérentes au secrétariat.

Voici une liste non exhaustive de formations pour devenir secrétaire – certaines pour se spécialiser – et qui sont éligibles au CPF. Pouvoir mobiliser ce dispositif d’aide à la formation est un vrai plus lors d’une reconversion professionnelle. Parmi les parcours existants, il y a par exemple :

  • le bac pro assistance à la gestion des organisations et de leurs activités ;
  • le BTS gestion de la PME ;
  • le BTS comptabilité gestion ;
  • le DUT gestion des entreprises et des administrations.

Carrière et opportunités d'évolution

Devenir secrétaire pour sa reconversion offre diverses opportunités professionnelles. En effet, le/la secrétaire travaille aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public, il peut exercer dans toutes sortes d’entreprises (TPE, PME ou grosses sociétés) et dans n’importe quel secteur d’activité. Selon son objectif de carrière ou ses préférences, il/elle a donc l’embarras du choix.

Concernant l’évolution professionnelle du/de la secrétaire, là aussi les opportunités sont multiples et dépendent du secteur dans lequel il/elle a travaillé. Il/elle peut ainsi devenir assistant•e de direction, assistant•e commercial•e, assistant•e comptable, assistant•e de gestion, etc. Le/la secrétaire peut également choisir de se spécialiser.

Le salaire du secrétaire

Au commencement, un/une secrétaire gagne un salaire brut mensuel entre 1 500 et 1 600 euros. Certaines catégories de secrétaire permettent de percevoir une rémunération évolutive comme pour le métier de secrétaire comptable dont le salaire peut aller jusqu’à 2 500 euros après plusieurs années d’expérience. Pour celui ou celle qui exercera le métier de secrétaire dans la fonction publique, il faut ajouter les primes et les indemnités liées à ce secteur.
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.