Devenir expert en bâtiment pour sa reconversion

Lorsqu’un sinistre survient, les dommages doivent être expertisés afin d’en connaître les causes, d’identifier le(s) responsable(s) et d’évaluer le coût des réparations. Cette mission incombe à un professionnel en particulier : l’expert en bâtiment. Rigoureux, méthodique et réactif, il est également incollable sur les spécificités qui touchent au secteur du BTP. Présentation du métier, formation, débouchés et salaire, voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir expert en bâtiment pour sa reconversion.

Présentation et missions du métier d’expert en bâtiment

L’expert en bâtiment, appelé aussi expert en construction, est l’un des nombreux professionnels du secteur du BTP. Lors d’un sinistre ou de la découverte d’une malfaçon sur un bâtiment, quel qu’il soit, c’est vers lui que l’on se tourne pour expertiser les dégâts ou le problème. Lorsqu’il arrive sur le terrain, sa mission se déroule en plusieurs temps. Tout d’abord, il va identifier la raison du dommage ainsi que la nature, puis il va rédiger ses conclusions dans lesquelles il fait apparaître le montant des réparations et enfin, il enverra son compte-rendu à qui de droit.

Un expert en bâtiment est mandaté aussi bien par une société d’assurances ou un cabinet d’expertise que par une entreprise ou un particulier. Il peut aussi être envoyé sur le terrain à la demande d’un tribunal, il est alors un expert judiciaire.

À noter que devenir expert en bâtiment ne se limite pas à intervenir après l’apparition d’un dommage. En effet, c’est à lui qu’incombe de procéder à un état des lieux avant le début de travaux en vue d’une rénovation ou d’une réfection. Il vérifie qu’il n’y a pas de défauts ou de risques qui pourraient provoquer un sinistre.

Devenir expert en bâtiment pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Le bâtiment et la construction comportent un grand nombre de spécificités (techniques, juridiques…), il est donc essentiel de posséder des connaissances pointues dans ces domaines pour devenir expert en bâtiment. À cela s’ajoute également la nécessité de connaître les différents corps d’état tels que le gros œuvre, la menuiserie, l’électricité, etc. Eh oui, un sinistre peut survenir dans n’importe quelle partie d’un bâtiment et l’expert doit être en mesure d’évaluer n’importe quel dommage.

Afin d’établir un diagnostic précis, ce professionnel fait preuve de rigueur et d’une grande capacité d’analyse. Il est méthodique pour n’omettre aucun détail tout en étant à l’écoute de ses clients. Il possède d’ailleurs un bon relationnel, car il est en contact avec plusieurs intervenants tout au long de ses missions. Devenir expert en bâtiment demande aussi d’être objectif et de veiller à ce que les normes de sécurité et les réglementations soient parfaitement respectées.

Parce que la partie administrative est très importante dans cette profession, être organisé est indispensable pour devenir assistant dentaire pour sa reconversion. Cela signifie aussi que ce professionnel de santé doit posséder une parfaite connaissance des outils informatiques inhérents à ses différentes missions (pour la gestion des dossiers, du stock de matériel, des rendez-vous…)

Enfin, il faut savoir que cet expert travaille seul. Être autonome est donc une qualité importante pour exercer ce métier.

Études et formations pour devenir expert en bâtiment

Il n’y a pas d’études spécifiques pour devenir expert en bâtiment pour sa reconversion. Pour accéder à ce métier, il faut posséder au préalable au moins cinq ans d’expérience dans le bâtiment, par exemple au poste de chef de chantier ou bien de maître d’œuvre. Si vous êtes ingénieur ou architecte avec une certaine expérience, la voie vous est aussi ouverte.

En revanche, pour mener à bien ses missions, l’expert en construction doit acquérir des connaissances dans le domaine juridique.

Quelques organismes dispensent des formations courtes autour du métier d’expert en bâtiment. En revanche, elles ne sont pas répertoriées au RNCP. Il n’est donc pas possible d’utiliser son CPF pour financer l’une ou l’autre de ces formations.

Carrière et opportunités d'évolution

Un expert en bâtiment exerce soit en tant que salarié pour une entreprise de BTP, soit en tant qu’indépendant. Dans ce dernier cas, il sera en relation avec divers mandataires que sont les assurances, les cabinets d’expertise, les entreprises et les particuliers.

Devenir expert en bâtiment est déjà une évolution professionnelle en soi. Néanmoins, décider de se spécialiser est un bon moyen pour développer son expertise dans un domaine précis et de devenir un professionnel reconnu. Par exemple, il peut s’agir de ne s’occuper que de l’électricité, de la plomberie, de la toiture, etc.

Le salaire de l’expert en bâtiment

Le salaire moyen mensuel brut d’un expert en bâtiment tourne autour de 3 300 euros. Bien sûr, s’il possède une expertise sur un corps d’état en particulier, il peut voir sa rémunération augmenter.
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.