Slow working : en quoi ça consiste et quels en sont les bénéfices ?

C’est un fait, le rapport au travail change de plus en plus. Fini le temps des journées à rallonge, de s’occuper de mille et une choses à la fois, d’être sous pression et de ne pas consacrer assez de temps à ses proches. Aujourd’hui, place au bien-être au travail. Pour ce faire, le slow working est un moyen pour retrouver un certain équilibre professionnel. Travailler moins mais mieux est devenu un leitmotiv pour beaucoup. Plongeons dans cette nouvelle façon de travailler et découvrons ses bénéfices.

Le slow working, c’est quoi exactement ?

Contrairement à ce que l’on pourrait supposer – slow signifiant « lent » – le slow working n’a absolument rien à voir avec le fait de travailler lentement. En réalité, le slow working consiste à adopter un rythme de travail différent, c’est-à-dire travailler moins… mais mieux ! Concrètement, cela se caractérise par se concentrer sur l’essentiel, et ce, dans un but précis : être plus productif. Fini la tendance de vouloir traiter plusieurs tâches à la fois, de s’éparpiller, ce qui est, justement, contre-productif. Le rapport avec le travail est totalement bouleversé permettant ainsi de préserver un équilibre de vie où le pro et le perso ont chacun leur place, sans que l’un n’empiète sur le terrain de l’autre.

En se focalisant sur une chose à la fois, il est nettement plus facile de traiter le sujet dans son entièreté, d’achever le travail plus rapidement et d’en garantir une certaine qualité. Une fois achevé, on peut donc s’atteler à une autre tâche, et ainsi de suite. Le slow working est un réel gage d’efficacité au travail dont les répercussions sont plus que parlantes : diminution du stress, rempart contre l’épuisement professionnel (burn-out), retrouver du sens à son travail, allègement de la charge mentale grâce à un équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle retrouvé…

Découvrons maintenant en détail les bénéfices lorsque la décision est prise de choisir un rythme de travail plus détendu.

Des bénéfices avérés pour les salariés

Travailler mieux

Prendre le temps de bien faire les choses pourrait être la devise du slow working !

Lorsque l’on effectue plusieurs tâches en même temps, il est impossible d’accorder 100 % de concentration et d’attention sur chacune d’elles. De ce fait, il n’est pas surprenant de commettre des erreurs, de ne traiter qu’une partie des tâches par manque de temps ou même d’en laisser certaines de côté… Bref, de cette façon, le travail ne peut être fait correctement.

Le slow working permet justement de prendre du temps pour chacune des tâches qui nous sont assignées et d’aller au fond des choses. Donc de travailler mieux. En outre, le fait de s’impliquer sur une seule chose à la fois garantit la qualité du travail fourni grâce à des actions et des réflexions plus poussées, plus pertinentes. C’est un vrai travail de fond, donc qualitatif.

Mais ce n’est pas tout. Il est prouvé que lorsque l’on est détendu dans son environnement professionnel (ou bien dans un autre domaine d’ailleurs), la créativité est boostée, car notre cerveau est moins soumis au stress et donc plus ouvert, plus réceptif. Les tâches nous semblent ainsi moins infranchissables.

Par ailleurs, pour profiter de tous les bienfaits du slow working, il est primordial de se fixer des limites et des règles. Votre objectif étant de travailler moins mais mieux, à vous de savoir dire non aux collègues qui vous sollicitent. En prenant en charge leur travail, vous perturbez votre propre rythme et perdez en productivité. À côté de cela, il est également important de vous octroyer des pauses régulières pour vous permettre de souffler, de reposer votre cerveau et ainsi préserver votre efficacité.

Une meilleure gestion de son temps de travail

En modifiant le rythme de son travail, on parvient à mieux gérer le temps consacré à ses différentes tâches. En déterminant ce qui est important, urgent et ce qui ne l’est pas, il est plus facile de s’organiser et d’établir un planning de travail efficace… et ainsi de s’ôter tout stress ou pression qui nuit à la productivité.

Le slow working est, en outre, idéal pour préserver l’équilibre entre le pro et le perso. Comme les journées de travail sont moins chargées, il est plus facile d’accorder du temps à soi et à son entourage. On quitte son travail l’esprit plus léger, car tout ce qui était prévu a été réalisé dans les délais. Vous n’avez donc pas besoin de rapporter du travail chez vous ou de ruminer toute la soirée et/ou toute la nuit au sujet d’un dossier. Grâce au slow working, vous vous déconnectez réellement de votre quotidien professionnel, et ça, c’est le plus important pour apprécier pleinement votre job.

S’ouvrir davantage aux personnes de son environnement professionnel

Puisque le slow working induit un temps de travail moindre, de ne plus avoir la tête plongée dans ses dossiers, ses emails du matin au soir, de s’octroyer de vraies pauses…, on bénéficie, par défaut, de plus de temps pour connaître ses autres collègues. La pause café et la pause déjeuner notamment sont propices à la discussion, aux échanges. On apprend à découvrir les autres, à prendre connaissance du poste qu’ils occupent au sein de l’entreprise, à leurs passions, leurs loisirs, etc.

Connaître son entourage professionnel est bénéfique pour renforcer l’esprit d’équipe, le soutien entre les services, la bonne entente entre tous. Des valeurs que recherchent les salariés, car, ils se sentent intégrés et prennent plaisir à venir travailler.

La garantie d’un réel épanouissement au travail

Pour clore cette partie sur les bénéfices du slow working, évoquons un avantage significatif : l’épanouissement au travail. Organiser son temps comme on le veut, finir sa journée en étant content du travail fourni, observer des résultats concrets, ne plus frôler le burn-out ou le bore-out, travailler dans une ambiance conviviale et bénéficier d’un certain équilibre de vie conduisent à se sentir épanoui professionnellement. Le slow working ne peut qu’être adopté !

L’entreprise aussi tire parti du slow working

Eh oui ! Il n’y a pas que les salariés qui profitent du rythme de travail lié au slow working. Les entreprises aussi tirent parti de cette nouvelle façon de travailler. Grâce à des collaborateurs plus épanouis dans leur travail, les performances des entreprises s’en ressentent grandement. En effet, comme le slow working implique une amélioration de la productivité grâce à un recentrage sur l’essentiel, il y a davantage de tâches effectuées et donc, par défaut, des objectifs atteints plus tôt. Et ce, sans stress et sans pression !

Quoi de mieux pour une entreprise que d’avoir des salariés impliqués et heureux de travailler ? On peut donc sans problème parler d’une réelle qualité de vie au travail, l’un des facteurs clés qui incitent à être épanoui professionnellement.

Et si vous changiez de métier pour travailler plus efficacement ?

Le slow working est impossible à mettre en place de votre côté ? Vous avez essayé, mais vous avez fait chou blanc ? Une chose est sûre, vous en avez assez du stress professionnel, d’avoir toujours mille choses à faire en même temps et vous voulez avoir plus de temps pour vous. Si travailler efficacement avec un rythme plus adapté à vos besoins est devenu un objectif professionnel, peut-être est-il temps de changer de métier…

Place donc à la reconversion professionnelle ! Mais attention, ne vous lancez pas à l’aveuglette au risque de ne pas atteindre vos objectifs. Si vous n’avez pas d’idées précises ou si vous souhaitez au contraire confirmer un projet que vous avez en tête, pensez au bilan de compétences. Ce dispositif est idéal pour préparer sa reconversion dans les meilleures conditions grâce à l’accompagnement d’un coach ou d’un conseiller qui vous donnera les clés pour réussir et ainsi pratiquer le slow working.

postuler-image

POUR ALLER PLUS LOIN

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre carnet de bord et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Le bilan Même Pas Cap! est-il fait pour moi ?
Teste ton éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.