La reconversion professionnelle pour un militaire

Chaque année, près de 15 000 militaires retournent dans la vie civile, soit par choix soit parce qu'ils sont en fin de carrière. Qu'importe la raison, ils font face à un certain décalage par rapport au marché de l'emploi de la vie active civile. Pour faire cette transition, certains s'orientent vers une reconversion professionnelle. Mais quelle reconversion faire pour un militaire ? Mise en place du projet professionnel, entretiens, bilans, formations, découvrons les étapes et les métiers les plus adaptés.

Pourquoi se reconvertir en tant que militaire ?

Parce qu'ils sont arrivés en fin de contrat ou parce qu'ils ont atteint l'âge maximum par rapport à leur grade, les militaires sont confrontés plus rapidement à la reconversion professionnelle. Il faut savoir que certains métiers de l'armée n'ont pas d'équivalent dans le civil. Il est donc indispensable que les militaires aient accès à des formations afin de trouver plus facilement un emploi. Tel est le rôle de Défense Mobilité, le service ministériel de transition professionnelle. Il aide et accompagne le militaire tout au long de sa démarche de reconversion professionnelle. Le CMPF, le centre militaire de formation professionnelle, quant à lui, propose des formations délivrant des titres professionnels ou des qualifications.

A noter que seuls les militaires de carrière et ceux ayant au moins quatre ans de services effectifs peuvent bénéficier d'une prise en charge de leur reconversion professionnelle. Les autres ont la possibilité de suivre un enseignement à distance et à leurs frais. Toutefois, ils peuvent recevoir un remboursement dans la limite de 600 €.

Les étapes pour faire une reconversion professionnelle

Une reconversion professionnelle pour un militaire suit plusieurs étapes. Tout d'abord, il va y avoir la mise en place du projet. Cela commence par un bilan personnel et professionnel où le militaire bénéficie d'un accompagnement pour l'aider à bien définir son projet. En effet, ce dernier doit être en adéquation avec les compétences requises au futur nouveau métier. En outre, le professionnel veille à ce que la voie choisie soit cohérente avec le profil et les capacités du militaire. Ensuite, en fonction de l'avancement du projet, le militaire a la possibilité d'assister à des sessions d'orientation, soit collectives soit individuelles. Elles lui permettront de conforter ou non son projet. A savoir que les sessions individuelles d'orientation se composent d'une part d'un entretien afin de confirmer le projet. Et d'autre part d'un bilan de compétences pour déterminer son savoir-faire.

Lorsque le projet est établi, le militaire doit vérifier sa faisabilité en le confrontant aux réalités du marché professionnel. Dans cette seconde étape, il va rencontrer des professionnels et échanger avec eux sur l'état du marché notamment. La troisième étape consiste à soumettre la demande de reconversion professionnelle à Défense Mobilité, l'instance en charge de valider les projets de ce type. En cas d'accord, elle détermine la durée du congé de reconversion qui sera financé par le ministère des Armées (6 ou 12 mois). Le service du ministère de transition professionnelle fixe également les aides. Si le militaire possède des compétences qu'il peut transposer directement dans la vie civile, alors il bénéficiera d'un accompagnement à l'emploi. Dans le cas contraire, il suivra une formation.

Ces différentes étapes nécessitent plusieurs mois de travail et de réflexion. C'est pourquoi il est essentiel qu'un militaire commence à penser à sa reconversion professionnelle au moins deux ans avant leur départ de l'armée.

Les métiers les plus adaptés après avoir été militaire

Mais quelle reconversion pour un militaire ? Cette question est probablement la toute première d'une longue série. Est-ce que son poste actuel a un équivalent dans le civil ? Qu'est-ce qu'il sait faire exactement ? Avant toute chose, un militaire ne doit pas oublier qu'il possède des qualités appréciées chez les employeurs. Discipline rigueur, autonomie, initiative, sens des responsabilités, détermination… Autant d'atouts qui apportent un avantage certain sur un CV.

La sécurité et la surveillance sont des secteurs qui recrutent d'anciens militaires. Garde du corps, veilleur de nuit, agent de sécurité ou maître-chien en sont quelques exemples. Pourquoi ne pas se diriger vers le métier de convoyeur de fonds qui nécessite une certaine gestion du stress et du sang-froid ? D'autres secteurs, comme la logistique, l'hôtellerie, le transport ou la maintenance industrielle peuvent également correspondre au profil des militaires. Dans un tout autre domaine, l'entreprenariat est l'une des voies qui rencontre de plus en plus d'intéressés.

Reprenez en main votre projet professionnel avec Même Pas Cap!

Vous êtes militaire et ne savez pas quelle reconversion choisir ni comment procéder ? Entre les démarches, les aides, le montage du projet, vous êtes un peu perdu et désirez être accompagné par des professionnels ? Chez Même Pas Cap!, on vous aide dans toutes les étapes de votre reconversion professionnelle. Conseils personnalisés, entretiens, coaching, bénéficiez de tous nos services et outils pour reprendre en main votre projet professionnel. N'attendez plus et prenez contact avec nous !