Devenir toiletteur canin pour sa reconversion

Il bichonne nos animaux de compagnie. Il les lave, les brosse, redonne de la brillance au pelage, leur prodigue une petite coupe au poil, bref il leur redonne fière allure. Lui, c’est le toiletteur canin. Passionné par les chiens et les chats, il est un brin créatif et sa patience est sans limite. Pour un besoin ponctuel ou pour un concours de beauté animalier, c’est vers lui que se tournent les propriétaires. Si vous êtes incollable sur les différentes races animales et que votre plus grand plaisir est de prendre soin de ces bêtes à quatre pattes, alors votre reconversion pour devenir toiletteur canin est déjà toute tracée.

Présentation et missions du métier de toiletteur canin

Pour présenter le métier de toiletteur canin, on pourrait le comparer à notre coiffeur et à notre esthéticienne. C’est en effet lui qui s’occupe de la beauté et de l’esthétique des animaux de compagnie. On parle de toiletteur canin, pourtant il n’y a pas que les chiens qui fréquentent les salons de toilettage.

On y voit aussi de plus en plus de chats. Le toiletteur est sollicité aussi bien pour une séance beauté ou pour préparer un animalà un concours.Devenir toiletteur canin consiste notamment à laver, sécher, tondre, brosser, couper les poils et les griffes, nettoyer les oreilles, etc. Il s’occupe également de l’entretien du matériel, du rangement et du nettoyage du salon. Parmi ses autres missions, citons l’accueil des clients, l’installation de l’animal et la vente de produits.

Devenir toiletteur canin pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Alors bien sûr, avoir une affection pour les animaux et plus particulièrement pour les chiens et les chats est indispensable. Mais ce n’est pas tout pour se reconvertir en toiletteur canin. La patience est de rigueur, car l’animal ne sera pas forcément coopératif.

De la patience doncmêlée à de la douceur, de l’habileté et de la fermeté pour éviter de faire mal au chien ou au chat. Toutefois, l’animal n’est pas le seul à qui porter toute l’attention. Eh oui, les propriétaires restent quand même les premiers clients. Le relationnel compte beaucoup dans cette profession, tant pour fidéliser que pour expliquer et rassurer quant aux soins qui vont être faits.

Le métier de toiletteur canin demande également une bonne condition physique, car c’est une profession où l’on est en permanence debout. De plus, il peut arriver de devoir porter l’animal. Et s’il s’agit d’un chien d’un certain poids, mieux vaut ne pas souffrir du par exemple. Autre qualité requise pour exercer ce métier, avoir une très bonne connaissance des différentes races de chiens et de chats.

Les soins prodigués à un yorkshire ne sont pas les mêmes que pour un bouledogue français. De même, un toiletteur ne va pas pratiquer les mêmes gestes pour un Persan ou pour unSacré de Birmanie.Le toiletteur canin complète ses revenus mensuels par la vente de produits et accessoires pour animaux. Pour ce faire, il doit user de son côté commercial pour convaincre les propriétaires d’acheter un shampoing, une brosse, un jouet, etc.

Études et formations pour devenir toiletteur canin

Aucun diplôme n’est demandé pour devenir toiletteur canin. Néanmoins, suivre une formation mettra toutes les chances de votre côté pour réussir votre reconversion professionnelle. N’oubliez pas que vous allez manipulerdes animaux et qu’il est important de connaître les bons gestes pour le faire avec douceur.

Des cours théoriques ne sont pas de trop pour avoir une première idée du métier et des besoins spécifiques pour chaque type d’animal et/ou de race.Le certificat technique des métiers de toiletteur canin et félin (CTM) est la formation la plus sollicitée pour se reconvertir. Il se déroule en alternance sur une durée de deux ans. Avantage : ce CTM est répertorié au RNCP, le registre national des certifications professionnelles.

Cela signifie que vous pouvez financer votre parcours de reconversion avec le CPF.Si vous avez moins de 25 ans – il n’y a pas d’âge pour décider de changer de métier –, sachez qu’il existe un cursus spécifique : le brevet national detoiletteur canin. Les études durent aussi deux ans dont l’apprentissage estréparti entre l’école et l’entreprise.

Autre solution pour devenir toiletteur canin pour sa reconversion : contacter des écoles de toilettage. Ces dernières proposent effectivement des formations professionnelles, et qui plus est, éligibles au CPF.

Carrière et opportunités d’évolutions

La majorité des toiletteurs canins exercent dans un salon de toilettage. Il existe cependant d’autres structures qui recrutent des toiletteurs, telles que les cliniques animales ou les cliniques vétérinaires.

Certains toiletteursexercent même directement au domicile de leurs clients.Se reconvertir dans le métier de toiletteur canin n’offre pas de réelles perspectives d’évolution, mis à part ouvrir son propre salon. Néanmoins, il est possible de se tourner vers d’autres métiers animaliers si vous souhaitez rester dans ce domaine.

Le salaire du toiletteur canin

Devenir toiletteur canin ne s’inscrit pas dans une perspective de carrière où la rémunération prévaut par rapport au reste. En effet, le salaire de départ correspond au SMIC, soit un peu plus de 1 550 euros brut par mois.

Un montant qui n’évolue pas ou très peu. Le toiletteurqui s’installe à son compte gagne un peu plus, entre 1 500 et 1 700 euros. C’est pourquoi la vente de produits et accessoires constitue une manne non négligeable pour le toiletteur, car elle lui permet d’augmenter ses revenus.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte