Devenir assistant vétérinaire
pour sa reconversion

En charge de tâches diverses mais toutes essentielles, l'assistant vétérinaire a un rôle important au sein d'une clinique ou d'un cabinet. S'occuper des animaux, rassurer les propriétaires ou encore assister le vétérinaire, la polyvalence est de mise pour ce métier. Si vous aimez prendre soin des animaux, êtes dynamique et curieux, alors devenir assistant vétérinaire est peut-être une voie à envisager pour votre reconversion.

Présentation et missions du métier d'assistant vétérinaire

Assistant spécialisé vétérinaire ou auxiliaire vétérinaire qualifié, deux termes qui désignent le métier d'assistant vétérinaire. A la fois bras droit du vétérinaire et responsable de la logistique du cabinet ou de la clinique, ses missions sont nombreuses. Ainsi, devenir assistant vétérinaire en reconversion, vous amènera à :

  • accueillir le public,
  • répondre aux appels téléphoniques,
  • préparer les animaux et le matériel pour les consultations, les examens ou les interventions,
  • s'occuper des prélèvements et des analyses,
  • assister le vétérinaire,
  • prendre soin des animaux pendant leur séjour et assurer leur suivi,
  • nettoyer les box et le matériel,
  • entretenir les locaux,
  • suivre et mettre à jour les dossiers,
  • prendre les rendez-vous et programmer les opérations,
  • gérer les stocks de produits et de fournitures,
  • s'occuper de la comptabilité,
  • apporter des conseils sur les produits et les vendre.

Devenir assistant vétérinaire pour sa reconversion : les qualités nécessaires

La toute première qualité requise pour devenir assistant vétérinaire est probablement la polyvalence. En effet, comme nous l'avons vu précédemment, ses tâches sont multiples. Il faut donc être organisé pour pouvoir gérer de façon efficace toutes ces tâches. En première ligne lorsque les patients arrivent, le sens du contact et l'écoute sont primordiaux pour exercer cette profession. Les propriétaires doivent être rassurés et les animaux mis en confiance car ils sont aussi stressés l'un que l'autre. Il est par ailleurs préférable d'être en bonne condition physique notamment pour manipuler certains animaux comme les grands chiens. La patience et le sang-froid sont également deux qualités indispensables pour exercer ce métier pour faire face à différents types de comportements. C'est pourquoi, il est essentiel d'avoir des notions sur l'anatomie et les comportements des animaux pour aider au mieux ceux qui viennent se faire soigner.

Avoir un sens commercial, voilà ce qui est également demandé pour devenir assistant vétérinaire car c'est lui qui en charge de vendre les produits. En outre, posséder des connaissances sur l'alimentation des animaux permettra de renseigner les propriétaires de façon efficace.

Etudes et formations pour devenir assistant vétérinaire en reconversion professionnelle

Il existe actuellement deux qualifications homologuées pour devenir assistant vétérinaire. Elles sont délivrées par le GIPSA et mêlent théorie et pratique. La première nécessite d'avoir au moins le niveau CAP et permet d'obtenir le titre d'auxiliaire vétérinaire qualifié (AVQ). La formation se déroule en alternance sur un an via un contrat de professionnalisation. A noter que celle-ci n'est valable que pour les personnes de moins de 26 ans.

La seconde qualification est le titre d'assistant spécialisé vétérinaire (ASV), qu'il est possible d'intégrer avec un niveau bac. Elle dure deux ans, soit en étant en contrat de professionnalisation, soit en étant en contrat d'apprentissage.

Deux formations facilement accessibles dans le cadre d'une reconversion professionnelle et qui peuvent être financées par le compte personnel de formation.

Carrière et opportunités d'évolution

Une fois votre reconversion pour devenir assistant vétérinaire terminée, les principales embauches se font dans les cabinets, les cliniques ou les centres hospitaliers vétérinaires. Par contre, la concurrence est forte et les employeurs vont privilégier l'expérience. C'est pourquoi, il est plutôt conseillé de s'orienter vers le métier d'ASV dont la formation est plus complète que celle de l'AVQ.

Les postes sont davantage à pourvoir dans les villes mais si vous occuper des animaux de la ferme vous tente, les campagnes sont souvent à la recherche d'assistants vétérinaires. De même, les élevages, les animaleries, les fermes pédagogiques ou les refuges permettent de travailler auprès des animaux.

Concernant les évolutions possibles, l'assistant vétérinaire peut monter en grade en devenant chef d'équipe ASV ou assistant chirurgical. Les NAC, comprendre les nouveaux animaux de compagnie, est également une filière qui ne manque pas d'opportunité. Autre perspective d'évolution, devenir soigneur dans un zoo ou une réserve naturelle.

NB : attention, contrairement à ce que l'on pourrait supposer, être assistant vétérinaire ne permet pas de devenir vétérinaire. Il n'existe aucune passerelle entre ces deux métiers.

Le salaire de l'assistant vétérinaire

Lorsqu'il commence à travailler, le salaire de l'assistant vétérinaire tourne autour de 1 500 € brut par mois. La rémunération de l'ASV est supérieure à celle de l'AVQ. Après plusieurs années d'expérience, un ASV peut percevoir un salaire mensuel d'environ 2 000 € brut.