Se reconvertir dans les métiers de la banque

Branche dynamique, la banque fait partie de ces secteurs qui ne connaissent pas la crise. En plus de recruter régulièrement, elle offre de réelles perspectives d'évolution. Ce qui permet d'envisager une belle carrière sur le long terme. Conseiller et accompagner les clients dans leur quotidien, tel est le rôle du "banquier". Un terme générique qui ne s'emploie plus tellement puisque la banque regroupe aujourd'hui plusieurs types de métiers. Entre chargé de clientèle, analyste financier ou courtier en assurance, quels métiers de la banque vous tentent le plus pour vous reconvertir ? Il est certain que si vous êtes doté un très bon sens du contact, que les chiffres ne sont qu'une formalité pour vous et que vous êtes un commercial né, alors n'hésitez plus et sautez le pas !

Présentation et missions des métiers de la banque

Le secteur bancaire regroupe plusieurs métiers, allant du chargé d'accueil à des postes à responsabilités ou liés à la finance ou aux assurances. Voici quelques exemples de métiers vous permettant de vous reconvertir dans la banque.

Le chargé d'accueil est la toute première personne que voient les clients. C'est lui qui les renseigne, traite leurs opérations aux guichets et les aide dans l'utilisation des automates. Il répond au téléphone, prend les rendez-vous et s'occupe de l'administratif.

Le chargé de clientèle gère les comptes clients, soit ceux des particuliers, soit ceux des entreprises. Il est en charge de commercialiser les produits bancaires, de négocier et de rédiger les contrats tels que des crédits, des placements ou des assurances vie. Il prospecte également de nouveaux clients.

Le directeur d'agence, quant à lui, assume plusieurs fonctions. La première est le management avec la gestion de son équipe ainsi que la répartition des tâches. Il a ensuite un rôle de commercial puisqu'il met en place des actions et en assure le suivi, vend des produits et des services, gère le portefeuille de gros clients. La vérification des objectifs fait aussi partie des attributions.

Après avoir analysé les besoins de ses clients, le courtier en assurance recherche le contrat le plus adapté et en négocie les termes et les tarifs auprès des assureurs. Mais sa tâche ne s'arrête pas là puisqu'il accompagne ses clients dans leurs démarches et leur évolution au fil des ans. Parmi ses autres missions, il prospecte pour trouver de nouveaux clients.

L'analyste financier, également appelé chargé d'études financières, est le professionnel du placement en bourse. Il conseille les investisseurs, assure une veille financière, analyse la situation financière des entreprises et évalue la valeur des sociétés. C'est vers lui que se tournent les investisseurs pour la vente ou l'achat d'actions.

Se reconvertir dans les métiers de la banque : les qualités nécessaires

En contact quotidien avec les clients, particuliers et professionnels, les métiers de la banque exigent d'avoir un excellent relationnel. Etre souriant, avoir une bonne présentation et être à l'écoute sont des qualités indéniables pour travailler dans ce secteur. Afin de répondre aux diverses demandes des clients, il faut pouvoir être réactif et connaître parfaitement tous les produits bancaires et types d'assurances. Le pouvoir de négociation et de conviction est tout aussi important pour pouvoir proposer des prestations au meilleur prix. Il est également important d'être au fait des dernières actualités économiques pour réagir rapidement si nécessaire. Se reconvertir dans certains métiers de la banque, notamment directeur d'agence ou analyste financier, demande à savoir résister à la pression des objectifs fixés par les dirigeants.

Etudes et formations pour se reconvertir dans la banque

Pour travailler au sein d'une banque, il existe plusieurs formations, allant de bac +2 à bac +5. Dans le cadre d'une reconversion professionnelle, le compte personnel de formation (CPF), la validation des acquis de l'expérience (VAE) et le projet de transition professionnelle (PTP) sont à même de financer votre projet.

Les formations pour se reconvertir dans les métiers de la banque, se déroulent en majorité dans des écoles de commerce, des universités ou des centres de formation. Parmi les formations les plus courantes, citons :

  • Le BTS : banque / comptabilité et gestion / assurance / management commercial opérationnel / finance / commerce ;
  • le DUT : banque / gestion des entreprises et des administrations / finance / commerce / technique et commercialisation ;
  • le Bachelor banque ;
  • le Master : banque / sciences financières.

NB : le courtier en assurance a l'obligation d'être immatriculé au RCS, de justifier d'une capacité professionnelle, de posséder une responsabilité civile professionnelle et d'être inscrit au registre des intermédiaires en assurances, banque et finance.

Carrière et opportunités d’évolutions

Les agences bancaires sont les principaux recruteurs. On y trouve principalement des postes de chargé d'accueil, de chargé de clientèle et de directeur d'agence. L'analyste financier, quant à lui, travaille aussi bien dans une banque que dans une société de bourse.

Une chose est certaine, en choisissant de vous reconvertir dans les métiers de la banque, vous allez pouvoir évoluer rapidement. En effet, après une expérience en tant que chargé d'accueil, vous pouvez devenir chargé de clientèle puis directeur d'agence. Et un directeur d'agence qui souhaite faire bouger sa carrière, a l'opportunité d'obtenir un poste de responsable d'un secteur géographique en particulier. De son côté, un analyste financier voit sa carrière évoluer vers des emplois de contrôleur de gestion ou directeur financier.

Les salaires des métiers de la banque

Le chargé d'accueil gagne entre 1 500 et 1 700 euros brut et le directeur d'agence, entre 2 500 et 4 000 euros. Petite particularité pour le chargé de clientèle dont la rémunération varie en fonction de sa clientèle. S'il gère des comptes de particuliers, sa rémunération tourne entre 1 800 et 2 000 euros ; s'il s'occupe de comptes professionnels, son salaire est un peu plus élevé : de 2 000 à 2 500 euros.

Un analyste financer démarre sa carrière aux alentours de 2 500 euros brut pour gagner jusqu'à 10 000 euros par mois selon ses compétences. Concernant le courtier en assurance, sa rémunération fluctue en fonction des commissions qu'il perçoit sur chaque contrat. Néanmoins, on peut estimer une fourchette mensuelle entre 2 300 et 3 000 euros.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte