Se reconvertir
dans les métiers de l'esthétique

Se faire beau, prendre soin de soi ou se faire chouchouter sont autant de loisirs que beaucoup d'entre nous apprécient. Et autant les femmes que les hommes. De ce fait, le marché de l'esthétique se porte plutôt bien et offre de nombreux débouchés. Entre les soins du corps, des cheveux ou des mains, se reconvertir dans les métiers de l'esthétique vous permettra d'exprimer toute votre créativité et habileté.

Présentation et missions des métiers de l'esthétique

Le secteur de l'esthétique regroupe différents métiers consistant à pratiquer des soins du corps, de la tête aux pieds. Et à chaque profession, sa spécialisation. Nous vous présentons une liste non exhaustive de métiers si vous envisagez de vous reconvertir dans l'esthétique.

Esthéticienne


Voilà un métier polyvalent et plutôt complet. L'esthéticienne exécute divers soins de beauté allant de l'épilation aux massages en passant par la manucure, la pédicure, le maquillage et les soins de la peau. Elle donne des conseils personnalisés et propose les produits les plus adaptés en fonction de chaque type de peau.

Coiffeur


Le coiffeur est celui qui a la clientèle la plus diversifiée car aussi bien les adultes que les enfants ont besoin de se faire couper les cheveux. En plus des coupes, il s'occupe de la coloration, de prodiguer des soins… Il conseille également ses clients sur des produits capillaires et comment bien traiter ses cheveux à la maison. Le coiffeur doit être un bon physionomiste pour proposer des conseils de coiffure adaptés à chaque type de visage.

Maquilleuse


La maquilleuse est la professionnelle de l'esthétique pour embellir un visage. Par le jeu des matières, des couleurs et des ombres, elle intensifie le regard, rehausse les pommettes, rend les lèvres plus pulpeuses… Elle travaille dans des instituts de beauté ou des salons. Mais pas que ! Au cinéma par exemple, les maquilleurs transforment littéralement les acteurs. Une voie à suivre si votre créativité et votre patience est sans limite.

Prothésiste ongulaire


Ongles rongés, cassés, courts ou longs, le prothésiste ongulaire est là pour les sublimer. La french manucure, la pose de faux ongles ou le nail art – l'art de décorer les ongles – telles sont les missions qu'il réalise avec beaucoup de minutie et d'habileté.

Vendeur en parfumerie


Dernier exemple de métiers de l'esthétique pour se reconvertir, devenir vendeur en parfumerie. Son rôle consiste à conseiller les clients sur les parfums, ainsi sa parfaite connaissance des produits est indispensable. Pour exercer ce métier, avoir un odorat développé est aussi essentiel pour identifier toutes les subtilités d'un parfum. Le vendeur en parfumerie va également mettre en rayon les produits et les placer de façon à attirer le regard et susciter l'envie, gérer les stocks et réceptionner les commandes.

Se reconvertir dans les métiers de l'esthétique : les qualités nécessaires

La toute première qualité pour se reconvertir dans les métiers de l'esthétique est bien sûr d'avoir une apparence irréprochable. Vous ne pouvez décemment pas proposer des services ayant trait à la beauté si vous-même ne prenez pas soin de vous. A cela, s'ajoute un excellent sens relationnel puisque le contact avec les clients est quotidien. Un professionnel de l'esthétique devra avoir un côté commercial puisqu'il est amené à vendre des produits de beauté de son salon ou institut. La douceur, la patience et la dextérité sont également de rigueur.

Etudes et formations pour se reconvertir dans les métiers de l'esthétique

Diplôme de référence, le CAP permet d'apprendre les techniques de base pour les soins du corps et du visage mais également des notions de gestion et de vente. De niveau supérieur, le BP et le BTS sont deux autres diplômes existants pour travailler dans l'esthétique. Tous proposent une formation sur deux ans (généralement) alliant théorie et pratique et portent la même dénomination : Esthétique, Cosmétique, Parfumerie. Des parcours qui se déroulent soit en écoles d'esthétique, en lycées professionnels ou dans des centres de formation professionnels.

Des formations professionnelles sur un an seulement existent pour se reconvertir dans les métiers de l'esthétique. Et certaines se déroulent à distance, idéal donc pour combiner vie personnelle, professionnelle et études. Même s'il n'est pas obligatoire, le stage en entreprise est fortement recommandé afin d'acquérir un minimum d'expérience.

Si vous décidez de vous réorienter vers la coiffure, des cursus spécifiques sont à suivre : le CAP, le BP et le BTS Métiers de la coiffure. Pour le métier de prothésiste ongulaire, il n'y a pas de diplôme certifié mais des formations courtes pour acquérir des compétences.

Quelle que soit la formation choisie, votre CPF vous permettra de financer tout ou en partie votre reconversion dans les métiers de l'esthétique.

Carrière et opportunités d'évolution

Les salons et les instituts de beauté sont les premiers recruteurs pour les esthéticiennes, les prothésistes ongulaires et les maquilleuses. Les diplômés des métiers de la coiffure ou les vendeurs en parfumerie pourront être embauchés dans des salons de grandes chaînes ou travailler dans des salons/parfumeries indépendants.

Après plusieurs années d'expérience, les postes de managers, la spécialisation ou exercer à son compte sont les évolutions professionnelles existantes. Sinon, il y a la possibilité de devenir indépendant, une opportunité pour posséder son propre salon ou exercer à domicile.

Les salaires des métiers de l'esthétique

Avec un CAP, le salaire des débutants dans les métiers de l'esthétique avoisine les 1 500 € brut mensuel. Après quelques années d'expérience, il peut s'élever à 2 200 € brut. Pour ceux et celles qui possèdent un diplôme de type bac +2 comme un BTS ou un BM, la rémunération en début de carrière tournera autour de 1 600 € brut. C'est également le montant moyen des revenus pour une esthéticienne à son compte par exemple.

Pour un poste à responsabilités, comme manager d'un salon ou d'un institut, le salaire mensuel est beaucoup plus conséquent : environ 3 200 € brut.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte