Devenir commercial pour sa reconversion

Maillon indispensable dans une entreprise, le commercial est en charge de constituer et de fidéliser la clientèle, avec un objectif précis : accroître le chiffre d’affaires de sa société. Pour y parvenir, il peut compter sur ses talents de négociateur et sur sa force de persuasion. Le commercial est un très bon orateur ! Si la fibre commerciale a toujours été innée chez vous et que vous parvenez à convaincre n’importe qui, peut-être que devenir commercial est une idée à approfondir pour sa reconversion.

Présentation et missions du métier de commercial

La dénomination de commercial est en réalité un terme qui englobe plusieurs métiers tout en distinguant le commercial sédentaire et le commercial itinérant. Le premier travaille généralement en tant que vendeur ou bien chargé de clientèle. Le second exerce en tant qu’agent ou délégué commercial et est régulièrement sur le terrain pour aller à la rencontre de ses clients et de prospects. L’un comme l’autre contribuent à développer l’activité de leur entreprise.

Devenir commercial sédentaire ou commercial itinérant revient à effectuer des missions différentes. Le premier s’occupe de l’approvisionnement des rayons, de conseiller la clientèle et de répondre à ses questions, de l’encaissement et de l’inventaire. Quant au second, il analyse le marché pour répondre aux besoins de ses clients, met en place des stratégies de vente, prospecte...

Bien que leurs missions soient différentes, leur objectif est commun : fidéliser leurs clients.

Devenir commercial pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Pour être un bon commercial, avoir un bon relationnel, savoir négocier et convaincre font partie des atouts pour réussir dans cette voie. Mais pour parvenir à persuader ses clients ou ses prospects à choisir son entreprise plutôt qu’une autre, le commercial doit être incollable sur les produits ou services qu’il vend. Et cela va de pair avec une parfaite maîtrise des différentes techniques de vente. Pour répondre au plus près des besoins des clients, il doit connaître parfaitement les tendances du marché et assurer une veille continuelle.

La patience, le dynamisme et la diplomatie sont d’autres qualités à avoir pour devenir commercial pour sa reconversion. Bien sûr, avoir une présentation impeccable est obligatoire pour faire bonne impression.

Le travail d’un commercial est rythmé par des challenges afin d’atteindre des objectifs. Pour y parvenir, il doit être en mesure de faire face à la pression et au stress.

Études et formations pour devenir commercial

Certains sont arrivés au poste de commercial sans aucune formation grâce notamment à leur sens inné de la négociation. Cependant, pour apprendre notamment certaines techniques de vente, il est intéressant de suivre une formation, surtout si l’on souhaite devenir commercial pour sa reconversion. Les diplômes les plus courants sont :

  • BTS MUC management des unités commerciales ;
  • BTS NDRC négociation et digitalisation de la relation client ;
  • BTS technico-commercial ;
  • DUT commerce ;
  • DUT techniques de commercialisation.

Il existe également deux titres professionnels pour entrer rapidement dans la vie professionnelle à la suite d’une reconversion :

  • le TP conseiller commercial ;
  • le TP employé commercial en magasin.

Toutes ces formations sont éligibles au compte personnel de formation.

Carrière et opportunités d'évolution

Voilà un métier qui offre de nombreuses perspectives d’emploi ! Les entreprises de tous secteurs recherchent des commerciaux pour accroître leur activité et donc leur chiffre d’affaires. Grande distribution, banques, magasins de vêtements ou de cosmétique, informatique, assurance… le choix est vaste. Si vous souhaitez rester dans le même secteur après votre reconversion pour devenir commercial, il ne serait pas étonnant de trouver des annonces correspondantes. Ce serait en plus un vrai atout pour vous puisque vous connaissez déjà le secteur en question.

Les opportunités d’évolution sont là aussi nombreuses. Un commercial qui maîtrise parfaitement les techniques de vente et qui possède un véritable pouvoir de persuasion, peut rapidement grimper les échelons. Responsable d’un secteur ou d’une zone de chalandise, responsable commercial, directeur commercial, c’est une carrière riche en expérience qui s’offre à vous.

Le salaire du commercial

Le salaire d’un commercial se compose d’une part fixe et d’une part variable. Lorsqu’il débute, il gagne autour de 1 800 euros brut par mois, auxquels s’ajoutent des primes sur objectifs et la commission sur les ventes. Ces dernières représentent environ un tiers de la rémunération totale. Avec les années et l’expérience, un très bon commercial peut percevoir entre 4 000 et 5 000 euros par mois (fixe + variable).
Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte

Mon bilan pour 0€, c'est possible !
Tester mon éligibilité en 2 minutes sur notre simulateur gratuit.