DEVENIR AUDIOPROTHÉSISTE
POUR SA RECONVERSION

Proposer des solutions pour aider à mieux entendre, voilà le rôle de l'audioprothésiste. Véritable conseiller et technicien, il est le seul professionnel habilité à appareiller les personnes qui en ont besoin. Egalement fin pédagogue et psychologue, il doit s'adapter à une clientèle souvent réticente. Mais c'est un métier d'avenir puisque de plus en plus de personnes ont des problèmes d'audition. Si vous souhaitez vous diriger dans un secteur qui recrute et que vous êtes quelqu'un de technique et de minutieux, alors devenir audioprothésiste pour une reconversion est une voie intéressante. Découvrons en détail ce métier.

Présentation et missions du métier d'audioprothésiste

Professionnel de la santé, l'audioprothésiste vient en aide aux personnes qui ont des problèmes d'audition. Il travaille en étroite collaboration avec l'ORL. Dans son cabinet, il procède à divers entretiens et tests pour évaluer l'audition et établit un bilan, appelé audiogramme. Celui-ci va lui permettre de proposer la meilleure solution pour pallier le problème auditif. Il va ensuite réaliser une empreinte de l'oreille afin de concevoir un appareillage sur-mesure.

Sur le long terme, l'audioprothésiste assure un suivi des appareillages : vérification du bon fonctionnement, nettoyage, changement des piles etc. Il s'occupe en parallèle de trouver des fournisseurs, d'acheter des produits et de les vendre. Voilà donc les principales missions si vous souhaitez devenir audioprothésiste en reconversion professionnelle.

Devenir audioprothésiste pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Un sens du contact développé et des aptitudes techniques font partie des principales qualités demandées pour devenir audioprothésiste. Face à une clientèle majoritairement composée de séniors, l'audioprothésiste devra faire preuve de beaucoup de patience, de bienveillance, de persuasion et de tact. En effet, certaines personnes sont réticentes à porter un appareillage, il faudra donc les convaincre et leur prouver qu'avec, leur vie va totalement changer. De même, il lui faut être disponible, à l'écoute et rassurant pour répondre aux questions et appréhensions de ses clients. Bien sûr, avoir une excellente diction est primordial pour bien se faire comprendre face à des personnes qui n'entendent pas correctement. C'est également un bon pédagogue car il doit expliquer le fonctionnement de l'appareillage et un bon conseiller car il doit recommander les solutions les plus adaptées à chacun.

A côté de cela, l'audioprothésiste doit posséder des compétences techniques et être particulièrement minutieux. C'est lui qui conçoit l'appareillage et cela de façon personnalisée car chaque besoin est différent. De même, la curiosité est essentielle car les techniques évoluent régulièrement et il est indispensable de se tenir au courant des dernières avancées.

Etudes et formations pour devenir audioprothésiste en reconversion professionnelle

Le diplôme d'audioprothésiste est un diplôme d'Etat qui se prépare en trois ans. Pour intégrer l'une des écoles, il est obligatoire de passer un concours d'entrée. Ce concours est particulièrement sélectif et se compose d'épreuves écrites et orales. La motivation et le travail sont donc les clés pour réussir sa reconversion dans ce métier.

Même après l'obtention de son diplôme, l'audioprothésiste a accès à d'autres formations tout au long de sa carrière. Ces formations permettent de compléter ses connaissances et d'accroître ses compétences, afin d'être toujours au fait des progrès techniques. N'oubliez pas, dans le cadre d'une reconversion, que votre compte personnel de formation peut vous aider à financer votre formation pour devenir audioprothésiste.

Carrière et opportunités d'évolution

Voilà un métier qui offre de réels débouchés. En effet, on estime que 4 millions de personnes ont des problèmes d'audition et seulement un quart possède un appareillage. Et avec le port de plus en plus fréquent des écouteurs par la nouvelle génération, qui n'hésite pas à augmenter le volume, ce chiffre ne fera qu'augmenter. Quoi de plus motivant pour devenir audioprothésiste pour sa reconversion ?

A la sortie de l'école, la très grande majorité des audioprothésistes trouve généralement du travail dans un centre spécialisé dans l'appareillage ou dans la rééducation de l'audition. Le reste est embauché dans des hôpitaux.

Après plusieurs années de pratique, l'audioprothésiste peut faire évoluer sa carrière en ouvrant son propre cabinet ou bien en se ralliant à une grande enseigne. Il peut également se spécialiser en suivant l'une des nombreuses formations internes qui existent pour ce corps de métier. Sinon, il a la possibilité de devenir cadre de santé ou formateur.

Le salaire de l'audioprothésiste

Selon son statut, salarié ou indépendant, l'audioprothésiste ne percevra pas la même rémunération. S'il travaille dans un cabinet ou dans un hôpital, son salaire variera entre 1 500 et 2 000 € brut par mois. S'il s'installe en tant qu'indépendant, cela tournera davantage entre 2 300 et 3 000 € brut. Et avec l'expérience et la notoriété, un audioprothésiste peut gagner jusqu'à 5 000 € brut mensuels.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte