Devenir architecte d’intérieur
pour sa reconversion

Spécialisé dans le réagencement des espaces intérieurs, l'architecte d'intérieur n'est pas qu'un simple conseiller. En effet, c'est lui qui coordonne l'ensemble des travaux. Doté d'un réel sens artistique et d'un coup de crayon affiné, il a pour tâche de retranscrire les vœux d'une clientèle souvent exigeante. Si les jeux de couleurs et des matériaux n'ont pas de secret pour vous et que le design vous passionne, pourquoi ne pas envisager une reconversion professionnelle pour devenir architecte d'intérieur ? Missions, qualités, formations, carrière et évolutions, focus sur un métier créatif et passionnant.

Présentation et missions du métier d'architecte d'intérieur

L'architecte d'intérieur est la personne que l'on engage pour réaménager un espace. Cet espace peut être aussi bien une maison, un bureau, des locaux etc. C'est lui qui va repenser entièrement l'intérieur pour matérialiser les envies de ceux qui font appel à lui. Il va ainsi jouer avec les volumes, utiliser la lumière sous toutes ses formes et jongler avec différents matériaux.

Une fois le projet validé, l'architecte d'intérieur va coordonner l'ensemble du chantier, de la sélection des artisans à la planification et la supervision des travaux. Il rend compte de l'avancée de ces derniers à ses clients et gère les éventuels problèmes et/ou contretemps.

Devenir architecte d'intérieur pour sa reconversion : les qualités nécessaires

Vouloir devenir architecte d'intérieur nécessite d'avoir une certaine sensibilité artistique. Cela se traduit de plusieurs façons : avoir du goût bien sûr, savoir dessiner bien évidemment, savoir associer les couleurs et les styles ou encore avoir des connaissances en histoire des arts. A côté de cela, l'architecte d'intérieur se doit d'être créatif, dynamique, rigoureux et original pour se démarquer. Face à une clientèle diversifiée, il est en mesure de s'adapter à n'importe quelle demande. L'écoute et l'ouverture d'esprit sont donc de réels atouts pour exercer ce métier. Enfin, il doit être disponible et réactif pour répondre aux attentes de ses clients.

L'architecte d'intérieur est une personne de terrain qui est amenée à se déplacer régulièrement. A la fois pour aller à la rencontre de ses clients, pour choisir ses artisans ou pour superviser les chantiers. C'est un métier qui demande donc une grande mobilité et qui demande beaucoup d'investissement. Un point important à connaître dans le cadre d'une reconversion professionnelle.

En parallèle, le métier d'architecte d'intérieur exige de connaître les réglementations légales, tant sur les normes environnementales que sur les matériaux utilisés. De même, savoir utiliser un logiciel de design est nécessaire pour retranscrire les ébauches réalisées lors des premiers rendez-vous. Il est également capable d'estimer rapidement le montant des travaux afin de vérifier que les désirs de ses clients collent avec leur budget.

Etudes et formations pour devenir architecte d'intérieur en reconversion professionnelle

Pour devenir architecte d'intérieur pour sa reconversion, il est nécessaire d'obtenir un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5. Ce diplôme doit être délivré par une école reconnue par le CFAI, le conseil français des architectes d'intérieur. Dans un premier temps, il faut s'orienter vers le DN MADE, le diplôme national des métiers d'art et du design, qui se prépare en trois ans. Il permet ensuite de poursuivre sa formation vers :

  • un bac+4 pour obtenir le DSAA, le diplôme supérieur d'arts appliqués
  • un bac+5 pour viser le DNSEP, le diplôme national supérieur d'expression plastique
Si vous souhaitez effectuer une reconversion professionnelle dans cette voie, sachez que vous pouvez bénéficier d'une aide financière par l'intermédiaire de votre compte personnel de formation, le CPF. Sinon, vous pouvez très bien voir avec votre employeur pour obtenir une demande de congés dans le cadre du projet de transition professionnelle.

Carrière et opportunités d'évolution

A la fin de ses études, l'architecte d'intérieur est généralement embauché dans une agence ou par des organismes publics. Avec le temps et ses ambitions, il peut tout à fait décider de s'installer à son compte. Dans cette éventualité, la constitution d'un solide carnet d'adresses est essentielle pour maintenir son activité et éviter de longues périodes sans travailler.

Devenir architecte d'intérieur ne se limite pas à exercer ce même métier tout au long de sa vie. Il existe plusieurs évolutions de carrière telles que scénographe dans un théâtre ou dans un opéra ou s'occuper des décors pour un film ou un spectacle. Selon les diverses expériences réalisées au cours de sa carrière, il peut très bien se spécialiser dans un type d'aménagement ou de bâtiment précis ou encore se diriger vers le design industriel.

Le salaire de l'architecte d'intérieur

Lorsqu'il commence à travailler, l'architecte d'intérieur gagne environ 1 900 € brut par mois. Ensuite, avec l'acquisition d'expérience, son salaire peut monter jusqu'à plus de 5 000 € brut mensuels. Actuellement, la rémunération moyenne pour ce métier est de 3 500 € brut.

Vous vous interrogez
sur votre avenir ?

Téléchargez notre guide et commencez à construire la vie professionnelle qui vous ressemble !

Ce champ est obligatoire et seuls les lettres et les caractères ", . ' -" sont acceptés

Oops, ton adresse email semble incorrecte