Comment trouver sa voie professionnelle

Trouver et choisir sa voie, vivre de sa passion, être dans son élément, exercer le job de ses rêves : c’est le mode idéal des actifs d’aujourd‘hui. Mais, comme souvent, voilà qui est plus facile à dire qu’à faire. Car il semblerait que le module « trouver sa voie » est plus qu’absent dans les programmes d’enseignements scolaires et supérieurs. On vous livre ici toutes les meilleures techniques que nous avons trouvées sur le terrain pour trouver sa voie professionnelle !

Se mettre dans les bonnes conditions

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est bien que le sujet vous intéresse, et que vous avez amorcé votre réflexion. Vous commencez déjà à vous mettre donc dans de bonnes conditions pour réfléchir et investiguer les possibilités et les options qui s’offrent à vous. Vous savez que vous voulez changer, vous trouver, ou évoluer professionnellement. Bravo, vous avez fait le premier pas !

Il faut maintenant vous autoriser à prendre votre temps. Si vous vous imposez de trouver votre voie dans la précipitation, vous êtes assuré.e d’être frustré.e ou insatisfait.e. Il faut vous laisser du temps pour penser à votre projet ! N’hésitez pas à bloquer un créneau dans votre agenda pour vous pencher sur la question. On trouve rarement sa voie entre deux réunions, ou à la pause-café en discutant avec ses collègues. Donc autorisez vous à aller doucement et consacrez pleinement votre attention à ce projet quand vous y consacrez du temps. 

Être ouvert.e d’esprit

Maintenant que vous êtes en conditions pour mener votre réflexion, il va falloir dans un premier temps, mettre de côté le réalisme et se laisser rêver.

Quel est votre plus grand rêve professionnel ? Qu’est-ce qui vous en sépare aujourd’hui ? Quels obstacles rencontrez-vous ? Commencez par essayer de répondre à ces questions. Ce n’est sûrement pas la solution idéale pour ceux qui se questionnent depuis longtemps sur leur vie pro mais il faut commencer quelque part ! Alors démarrer par les questions « simples » et complexifiez progressivement. Cela vous évitera de voir votre réflexion se fracasser sur un mur d’obstacles et de freins en tous genres. 

Cela ne coûte rien de jeter ces premières idées sur le papier (ou sur l’écran de votre smartphone), les verbaliser vont déjà permettre de les faire exister en tant que futures possibles. On ne cherche pas à réaliser tous ses rêves ni même à dire que c’est possible mais juste à fixer une sorte d’idéal vers lequel tendre au maximum. 

Revenir aux bases

Nous commençons à développer notre personnalité et nos goûts dès l’enfance. Quels sont les métiers que vous vouliez faire quand vous étiez enfant ? Marchand de glaces ? Vétérinaire ? Instit ? Docteur ?

Et pourquoi ?

Certes, il y a des métiers « typiques » qui reviennent beaucoup dans l’imaginaire des enfants : pompier, policier, médecin, maîtresse, etc.  Mais cela illustre quand même ce qui nous animaient : sauver les gens, maitriser le feu, protéger des méchants, faire le bien, guérir, enseigner, partager, …. Cela dit déjà quelque chose de nous. 

Et de manière plus générale, qu’aimiez-vous faire quand vous étiez enfant ? Quelles activités ? Quels sports ? Quel était votre jouet ou votre dessin animé préféré ?Quelles matières aimiez-vous à l’école ? Les sciences et les arts plastiques ? Peut-être que vous êtes un.e manuel.le dans l’âme, qui aime manipuler et expérimenter.

L’enfant que nous étions à beaucoup à apprendre à l’adulte que nous sommes.

Redéfinir sa voie

Trouver sa voie et s’épanouir dans son travail ne passe pas nécessairement par un revirement à 180° de sa situation. Parfois, on est déjà dans le bon domaine ou la bonne branche sans être parfaitement à sa place. Demandez-vous ce qui vous a attiré dans ce milieu. Est-ce une simple opportunité ? Si ce n’était pas un choix éclairé et délibéré dès le départ, vous pouvez donc le remettre en question sans difficulté ! 

Sinon, cherchez l’essence de ce qui vous plait spécifiquement dans ce domaine et voyez si cela peut s’appliquer à différents métiers. Peut-être que les seuls détails à modifier se trouvent dans votre environnement de travail. À compétences égales, le quotidien d’un médecin de campagne n’a rien à voir avec un praticien hospitalier dans une grande ville.

Peut-être aussi que vous avez déjà trouver votre voie mais que le projet ne vous semble pas réaliste ? Certes. Mais est-il réalisable, possible à mettre en place ? Si oui, alors cela vaut sûrement la peine de tenter votre chance ! Cela comporte sûrement des risques mais des tas d’entreprises ou d’innovations ont vus le jour sans pour autant avoir été « réalistes » au départ ! Qui trouvait cela réaliste d’imaginer un train passant sous la Manche et transportant quotidiennement des travailleurs d’un côté ou de l’autre de la mer ? Comme dit l’adage, « ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

Et si vous ne savez pas du tout quel domaine serait bon pour vous, commencez par lister ce que vous ne voulez pas ! Allez sur le terrain, rencontrez des professionnels, posez-leur des questions sur leur métier et sur leur quotidien et imaginez-vous à leur place. Vous serez surpris.e de voir avec quelle facilité les gens parlent de leur métier, surtout s’ils l’aiment et c’est un bon début d’échanger avec quelqu’un qui a trouvé sa voie !

Trouver sa voie c’est surtout réussir à trouver une voie professionnelle enthousiasmante, réalisable et porteuse de sens. C’est accorder qui on est avec ce que l’on fait

Soyez créatifs

Trouver sa voie professionnelle est une démarche louable mais pour trouver, encore faut-il que cette voie existe ! À tout moment, rappelez-vous que vous êtes libre de construire la voie qui vous ressemble. Vous avez une idée révolutionnaire ou des compétences originales que vous n’arrivez pas à employer ? Créez votre propre entreprise, devenez autoentrepreneur, envoyez des candidatures spontanées, affichez votre CV en 4×3 sur un panneau publicitaire, bref, tentez votre chance ! Vous n’avez pas grand-chose à perdre et cela peut changer votre vie.

Changez d'état d'esprit

Il faut rester ouvert à la possibilité que vous n’ayez pas qu’une seule et unique voie qui soit faite pour vous. Les projets, les envies, les circonstances et les gens changent ! Vous ne ferez probablement le même métier toute votre vie alors pensez-y quand vous envisagerez de nouveaux projets de carrière. Cultivez votre flexibilité, vos capacités d’adaptation et votre curiosité pour TOUTES les voies et suivez qui vous correspond le plus dans l’instant.

Bonne route !

A propos de Même Pas Cap !

Le bilan de compétences enfin à l’heure du digital.

Même Pas Cap! est le premier programme d’accompagnement professionnel 100% en ligne. 

Notre premier programme, 10 semaines pour reprendre en main ton projet professionnel, vous permettra d’identifier le projet professionnel qui vous ressemble mais surtout de passer à l’action !

Les derniers articles